Les communes jurassiennes veulent mieux maîtriser leur politique énergétique

Un vaste rapport a été présenté mercredi soir aux membres de l’AJC. Il évoque notamment des ...
Les communes jurassiennes veulent mieux maîtriser leur politique énergétique

Un vaste rapport a été présenté mercredi soir aux membres de l’AJC. Il évoque notamment des pistes pour entamer les négociations avec BKW dont certaines concessions arrivent à échéance

Les contrats qui lient les communes à BKW courent jusqu'à la fin de l'année 2023.  Les contrats qui lient les communes à BKW courent jusqu'à la fin de l'année 2023. 

 

Des prix parmi les plus élevés de Suisse, un manque de transparence, et une certaine impuissance de la part des pouvoirs publics jurassiens. Aujourd’hui, les liens qui unissent BKW à la plupart des communes jurassiennes sont insatisfaisants. C’est en tout cas la conclusion d’une analyse présentée mercredi soir à l’Association jurassienne des communes (AJC), réunie à Delémont en assemblée.

Le rapport montre des différences importantes entre les tarifs de BKW et ceux appliqués dans les communes qui possèdent leurs propres services industriels, à savoir Delémont, Develier, Courchapoix et Soulce. Ainsi, un Delémontain paie son électricité environ 18% de moins qu’un habitant de la commune voisine de Rossemaison.

 

 

Des causes obscures

Ces différences peuvent entre autre s’expliquer par la péréquation tarifaire appliquée par BKW entre le Jura et le canton de Berne, région où la topographie engendre des coûts d’exploitation du réseau plus importants. Les auteurs de l’étude estiment que la création de deux zones de desserte distinctes aurait une influence positive sur les prix dans le Jura, sans pouvoir être plus précis, faute de chiffres.

 

 

 

L’étape de la négociation

L’AJC et le canton du Jura vont prochainement approcher BKW. La piste d’un partenariat industriel avec l’électricien est privilégiée, avec toutefois une redistribution des rôles, plus favorables aux collectivités publiques jurassiennes.

Malgré cette volonté de faire front commun, quelques fissures sont apparues mercredi soir. Le Gouvernement jurassien a évoqué la possibilité de créer, à long terme, un distributeur unique pour tout le canton. Cette remise en question des zones de desserte historiques, a fait fortement réagir certains représentants des communes concernées qui entrevoient déjà une perte d’autonomie en matière de politique énergétique. /vja

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus