Ensemble-Prévôtois propose une résolution sur l’Hôpital de Moutier

Le groupe des élus antiséparatistes au Conseil de ville prévôtois propose au plénum d’adopter ...
Ensemble-Prévôtois propose une résolution sur l’Hôpital de Moutier

Le groupe des élus antiséparatistes au Conseil de ville prévôtois propose au plénum d’adopter un texte qui demande le maintien des prestations actuelles à l’Hôpital de Moutier

L'avenir du site prévôtois de l'Hôpital du Jura bernois animera les discussions du Conseil de ville de Moutier. (Image d'illustration) L'avenir du site prévôtois de l'Hôpital du Jura bernois animera les discussions du Conseil de ville de Moutier. (Image d'illustration)

L’Hôpital de Moutier doit continuer à fournir ses prestations actuelles. C’est l’avis exprimé dans une résolution interpartis portée par Ensemble-Prévôtois au Conseil de ville de Moutier. Le groupe des élus antiséparatistes ne veut pas que l’établissement soit transformé en centre de psychiatrie. Cette piste élaborée par un groupe de travail intercantonal a reçu vendredi le soutien du Gouvernement jurassien et du maire prévôtois Marcel Winistoerfer. Ensemble-Prévôtois soumettra son texte lors de la prochaine séance du Conseil de ville. Son contenu a déjà été diffusé ce week-end.

« Tout doit être mis en œuvre pour que la pérennité de l’hôpital soit assurée, dans la recherche de solutions permettant le maintien intégral des places de travail et de l’offre de soins actuellement garantie » : Ensemble-Prévôtois entend faire passer ce message aux exécutifs bernois et jurassiens et demande donc aux Conseillers de villes de Moutier de prendre position en ce sens. Les partis antiséparatistes déclarent par ailleurs que « dans ces circonstances, et au-delà des clivages partisans, il est indispensable que les représentants des Prévôtois, élus pour défendre les intérêts de ceux-ci,affirment avec force et d’une seule voix leur soutien total à l’Hôpital de Moutier, à sa Direction, à son personnel.». .

Le groupe estime que les discussions actuellement menées concernant l’avenir du site sont hautement insatisfaisantes. Elles impliquent selon lui « une réduction inéluctable de l’offre médicale et des postes de travail ». Cela représenterait pour la commune « l’affaiblissement d’un partenaire économique de premier plan et une perte d’attractivité et d’image conséquentes ». /comm-ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus