Ferdinand Hodler fait halte dans le Jura

Le Musée jurassien d’art et d’histoire à Delémont organise une exposition consacrée au peintre ...
Ferdinand Hodler fait halte dans le Jura

Le Musée jurassien d’art et d’histoire à Delémont organise une exposition consacrée au peintre suisse Ferdinand Hodler, en collaboration avec les Archives Jura Brüschweiler

Ferdinand Hodler, Le Gantrisch, vers 1901 Ferdinand Hodler, Le Gantrisch, vers 1901

Une occasion exceptionnelle pour le public de la région d’admirer les œuvres d’un des plus célèbres peintres suisses. Le Musée jurassien d’arts et d’histoire à Delémont propose une exposition consacrée à Ferdinand Hodler du 25 mai au 8 septembre. La manifestation est organisée avec les Archives Jura Brüschweiler dont les bureaux sont situés dans la capitale jurassienne et qui conservent des documents sur Ferdinand Hodler.

L’exposition s’intitule « Ferdinand Hodler, Œuvres méconnues et documents inédits » et met un point final aux commémorations du 100ème anniversaire de la mort du peintre, décédé en 1918. Le public pourra découvrir 12 toiles de Ferdinand Hodler ainsi que des dessins ou encore des objets exceptionnels comme la palette de l’artiste. L’exposition permet également de parcourir les liens entre Ferdinand Hodler et le Jura. Elle présente une toile intitulée « Promenade dans le Jura » qui représente la première épouse du peintre, la Chaux-de-Fonnière Bertha Stucki, des études préparatoires issus des travaux du peintre jurassien Adolphe Gandon ou encore un portrait de Gaston Carlin, un avocat et diplomate natif de Delémont. Le directeur des Archives Jura Brüschweiler et commissaire de l’exposition, Niklaus Manuel Güdel, évoque ces relations entre Ferdinand Hodler et le Jura, en commençant par la toile « Portrait de Gaston Carlin » :

Deux toiles prêtées par Christoph Blocher

L’exposition delémontaine réunit douze toiles de Ferdinand Hodler. Les œuvres appartiennent à diverses institutions comme la Banque nationale suisse ou encore le Kunstmuseum de Berne. Elles proviennent également de collections privées. L’ancien conseiller fédéral UDC Christoph Blocher, grand amateur de Ferdinand Hodler, a ainsi accepté de prêter deux de ses toiles pour l’occasion. Niklaus Manuel Güdel explique comment se sont déroulés les contacts avec le tribun zurichois :

La mise en place d’une telle exposition à Delémont constitue un événement exceptionnel. Le transport d’œuvres comme celles de Ferdinand Hodler doit répondre à un cahier des charges bien précis et même minutieux. Niklaus Manuel Güdel se félicite d’avoir pu monter un tel événement avec le Musée jurassien d’art et d’histoire :

L’exposition « Ferdinand Hodler, Œuvres méconnues et documents inédits » est à voir du 25 mai au 8 septembre au Musée jurassien d’art et d’histoire à Delémont. Des visites guidées ainsi que diverses conférences sont également prévues. Le vernissage de l’exposition est ouvert au public et aura lieu ce samedi 25 mai, à partir de 11h. /comm-fco

Quelques oeuvres de Ferdinand Hodler exposées à Delémont


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus