Le Festival du Jura passe les frontières de la musique classique

La programmation de la manifestation a été présentée lundi matin. Dix concerts seront donnés ...
Le Festival du Jura passe les frontières de la musique classique

La programmation de la manifestation a été présentée lundi matin. Dix concerts seront donnés dans le Jura et le Jura bernois en septembre et octobre prochains

Felix Froschhammer, directeur artistique, et Léonie Renaud, chargée de production, vivront leur première édition à la tête du Festival du Jura. Felix Froschhammer, directeur artistique, et Léonie Renaud, chargée de production, vivront leur première édition à la tête du Festival du Jura.

Le Festival du Jura emmène le public « en voyage ». Les organisateurs ont présenté le programme de la 25e édition, intitulée ainsi, lundi matin. Ils proposent dix concerts dans le Jura et le Jura bernois, du 12 septembre au 6 octobre prochains. La synagogue de Delémont ou la collégiale de St-Ursanne vibreront notamment aux sons du Festival.


Casser les frontières entre les différents styles

La musique d’ailleurs côtoiera pour la première fois les grands répertoires classiques. Le tango argentin, la musique nordique ou celle des Balkans s’invitent dans la programmation aux côtés d'un concerto de Tchaïkovsky et d'une symphonie de Mahler par exemple. Felix Froschhammer, violoniste allemand, vit sa première édition en tant que directeur artistique. Ce mélange des arts doit permettre « d’attirer un autre public », selon lui.

Felix Froschhammer : « Les musiciens d’aujourd’hui sont ouverts à plusieurs styles »

Des musiciens en herbe sur le devant de la scène entourés d’un orchestre professionnel

Le Festival du Jura mettra les jeunes talents à l’honneur le 15 septembre prochain à la collégiale de St-Imier. Six lauréats d’un concours organisé en partenariat avec les écoles et conservatoires de musiques de l’Arc jurassien ont été sélectionnés. Ils se produiront aux côtés des musiciens professionnels de l’Ensemble Symphonique Neuchâtel.

Côtoyer des musiciens professionnels est une belle opportunité pour ces jeunes talents, selon Léonie Renaud, chargée de production pour le Festival du Jura et chanteuse lyrique delémontaine.

Léonie Renaud : « La musique classique demande un investissement d’écoute différent d’un concert de rock ou d’électro »

Plus de 250 musiciens joueront dans le Jura et le Jura bernois. Retrouvez la programmation complète ici. /mmi


Actualisé le

 

Articles les plus lus