Une motion pour répertorier les agressions homophobes

Le PS a déposé une motion au Parlement et y demande que le Gouvernement impose à la police ...
Une motion pour répertorier les agressions homophobes

Le PS a déposé une motion au Parlement et y demande que le Gouvernement impose à la police de répertorier les agressions à caractère LGBTIphobe

Rosalie Beuret estime qu'il faut que la police jurassienne consigne les plaintes pour agressions homophobes, pour mieux lutter contre elles (photo : Pixabay). Rosalie Beuret estime qu'il faut que la police jurassienne consigne les plaintes pour agressions homophobes, pour mieux lutter contre elles (photo : Pixabay).

Pour lutter contre la discrimination envers les personnes LGBTI, il faut répertorier les plaintes déposées pour ce type d'agressions. C’est en tout cas ce que souhaite la députée PS Rosalie Beuret. Dans une motion déposée au Parlement jurassien, elle demande au Gouvernement de modifier la pratique actuelle. Aujourd’hui, le système judiciaire et la police cantonale ne sont pas soumis à une réglementation qui impose de prendre en compte le caractère spécifiquement homo, bi ou transphobe d’une agression.

Selon l’élue socialiste, si de telles données étaient consignées par la police, elles pourraient ensuite être analysées ou rendues accessibles à un observatoire de ces violences. Pour Rosalie Beuret, l’accès à ces statistiques permettrait de mieux connaître l’ampleur de ces agressions et ainsi de mieux lutter contre elles.

La députée socialiste rappelle dans sa motion que seules 10 à 20% des offenses envers les personnes LGBTI font l’objet d’une dénonciation. /cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus