Delémont termine 2018 dans les chiffres noirs

La capitale jurassienne a présenté mercredi ses comptes qui présentent un excédent de recettes ...
Delémont termine 2018 dans les chiffres noirs

La capitale jurassienne a présenté mercredi ses comptes qui présentent un excédent de recettes de plus de 230'000 francs

(illustration) (illustration)

 

Pour la 9e fois en neuf ans, Delémont a connu un exercice positif. Le Conseil communal a présenté mercredi les comptes 2018 qui affichent un bénéfice d’un peu plus de 230'000 francs, soit plus que les 49'000 prévus au budget. À cela s'ajoutent environ 2 millions de francs d'amortissements.

 

De « bonnes surprises » fiscales

Les rentrées fiscales ont été plus importantes qu’attendu. De manière globale, elles ont été supérieures de 6% aux prévisions. Avec ce bémol toutefois; l'impôt des personnes physiques a été inférieur au montant du budget (-326'000 francs). Les revenus des impôts des personnes taxées à la source et des frontaliers (+181'000 francs), ainsi que des personnes morales (+164'000 francs) sont supérieures aux attentes.

Autre surprise, les gains en capital se sont montés à 1'585'000 francs environ.

 

« Delémont doit jouer son rôle de moteur »

L'année dernière, la ville a réalisé des investissements conséquents à hauteur de presque 8 millions de francs, auxquels s'ajoutent environ 3 millions investis par les Services industriels (SID). Selon Damien Chappuis, maire de Delémont, la commune a les moyens de jouer son rôle de capitale, et de poursuivre sur cette trajectoire : « le degré d’autofinancement prouve que nous pouvons investir de cette manière, puisque ce taux dépasse les 100% depuis plusieurs années ». Le taux d'autofinancement a atteint 108% en 2018, contre 161% l'année précédente. /vja

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus