La justice le force à analyser son eau

La justice jurassienne a rejeté le recours d’un propriétaire de la commune des Bois qui refusait ...
La justice le force à analyser son eau

La justice jurassienne a rejeté le recours d’un propriétaire de la commune des Bois qui refusait de faire analyser l’eau de sa station d’épuration privée

Photo : Pixabay Photo : Pixabay

La qualité de l’eau doit être analysée chaque année, même dans les stations d’épurations privées. La juge administrative du Tribunal de première instance à Porrentruy vient de rejeter le recours d’un propriétaire de la commune des Bois qui refusait de procéder aux tests adéquats. Il s’opposait également à modifier l’évacuation des boues d’épuration par le déversement dans une fosse d’une exploitation agricole. Dans sa décision rendue publique vendredi, la juge administrative explique que le propriétaire est tenu de respecter la législation fédérale en la matière même s’il s’agit d’une installation privée. La juge rappelle également qu’il est interdit depuis une douzaine d’années d'épandre des boues d’épuration directement sous forme d’engrais en raison de la quantité croissante de polluants qui s’y trouvent. Elle conclut en expliquant que l'assainissement de l’installation privée doit avant tout servir l’intérêt public majeur d’assurer la qualité de l’eau. /ami


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus