Les promoteurs de la géothermie profonde changent leur fusil d’épaule

Le Tessin a été choisi comme terrain d’essai pour des techniques qui seront utilisées notamment ...
Les promoteurs de la géothermie profonde changent leur fusil d’épaule

Le Tessin a été choisi comme terrain d’essai pour des techniques qui seront utilisées notamment dans le projet de géothermie profonde en Haute-Sorne. D’abord prévues dans le Jura, ces tests ont été délocalisés

Geo-Energie Suisse prévoit d'implanter sa centrale géothermique sur ce terrain en rouge à Glovelier. Or, les tests qui doivent être menés dans le cadre du programme « Destress » ont été délocalisés au Tessin. Geo-Energie Suisse prévoit d'implanter sa centrale géothermique sur ce terrain en rouge à Glovelier. Or, les tests qui doivent être menés dans le cadre du programme « Destress » ont été délocalisés au Tessin.

Le site de Haute-Sorne ne sera finalement pas utilisé pour essayer des techniques de stimulation par étapes. Cela était toutefois prévu par le programme de recherche « Destress » qui réunit plusieurs partenaires, dont Geo-Energie Suisse, promoteur du projet de Glovelier, fait partie. En raison des écueils que le projet rencontre dans le Jura, les tests seront menés à Bedretto, au Tessin. Toutefois, cela ne remet pas en question le projet de géothermie profonde à Haute-Sorne. Reste que les essais menés au Tessin se font à un kilomètre de profondeur, alors que le forage jurassien est prévu à cinq kilomètres. Le chef de projet auprès du promoteur Geo-Energie Suisse, Olivier Zingg, assume cette situation.

Olivier Zingg : « Une certaine similitude et certaines différences »

En revanche, cette situation est aberrante, d’après le chef de file de l’opposition au projet de Haute-Sorne. Jack Aubry estime que cela prouve que les promoteurs ne savent pas dans quelle direction ils vont et que les opposants avaient raison dès le départ.

Jack Aubry : « Que de la spéculation »

En attendant de connaître l'issue du dossier jurassien, qui est désormais dans les mains du Gouvernement jurassien, les tests continueront à Bedretto pour développer les techniques liées à la géothermie profonde. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus