Les hêtres ajoulots ont triste mine

Plus de 1'000 hectares de hêtres sont secs. Ils ont souffert de la sécheresse de l’été dernier ...
Les hêtres ajoulots ont triste mine

Plus de 1'000 hectares de hêtres sont secs. Ils ont souffert de la sécheresse de l’été dernier. C’est la première fois que le phénomène prend une telle ampleur, selon l’Office de l’environnement jurassien

Les hêtres ajoulots sont dénués de feuille ce printemps (photo : Marc Ballmer, Office de l'environnement). Les hêtres ajoulots sont dénués de feuille ce printemps (photo : Marc Ballmer, Office de l'environnement).

Une couronne brune et sèche : les feuilles des hêtres n’ont pas poussé ce printemps en Ajoie. La sécheresse exceptionnelle de l’été dernier a empêché les feuilles de se reformer. Quelque 1'000 hectares de forêt sont secs. Des arbres de la vallée de Delémont sont touchés par le phénomène dans une moindre mesure.  Un nouveau coup dur pour les propriétaires forestiers, déjà confrontés à la problématique du bostryche sur les résineux et à la disparition des frênes. 

Certains hêtres impactés présentent une couronne entièrement desséchée et sont déjà morts. D’autres comportent encore des branches vivantes. L’évolution de ces arbres dépendra des conditions météorologiques de l’été. 


La crainte d'un phénomène qui s'intensifie

Un tel phénomène pourrait se reproduire fréquemment, selon l’Office de l’environnement jurassien. Le visage de la forêt ajoulote pourrait donc changer. Les hêtres, plus fragiles, pourraient par exemple laisser place à des chênes, plus résistants.

L’office de l’environnement rappelle aux usagers de la forêt de faire preuve de prudence et d’éviter les zones comptant de nombreux arbres secs. /comm-mmi  


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus