Les Chambres fédérales soutiennent les maîtres d’apprentissage

Mieux soutenir les maîtres d’apprentissage en période de crise économique, ce sera bientôt ...
Les Chambres fédérales soutiennent les maîtres d’apprentissage

Mieux soutenir les maîtres d’apprentissage en période de crise économique, ce sera bientôt possible grâce à une modification de loi

Le but de cette modification de loi est d'assurer le suivi des formations même en période de crise. (Image d'illustration) Le but de cette modification de loi est d'assurer le suivi des formations même en période de crise. (Image d'illustration)

La loi sur l’assurance-chômage doit être modifiée pour mieux soutenir les maîtres d’apprentissage dont le travail est menacé. Le Conseil des Etats a suivi aujourd’hui le National en validant par 31 voix contre 11 une motion de l’UDC de Cortébert Manfred Bühler, texte cosigné notamment par le socialiste neuchâtelois Jacques-André Maire et le PDC jurassien Jean-Paul Gschwind. Cette motion visait à porter sous la Coupole des revendications formulées par la Chambre d’économie publique du Jura bernois.

La modification adoptée doit permettre aux entreprises confrontées à des difficultés conjoncturelles de recevoir un soutien des cantons pour payer les salaires des maîtres d’apprentissage, via les indemnités de réduction de l’horaire de travail. Il s'agit de postes particulièrment menacés en cas de contexte économique difficile.

L’issue de ce vote réjouit le directeur de la Chambre d’économie publique du Jura bernois. Patrick Linder nous livre son sentiment :

Patrick Linder se dit aussi très heureux de constater qu’une petite région comme le Jura bernois puisse faire bouger les choses sur le plan national. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus