Une photo retrouvée par hasard, et jackpot !

Le canton du Jura a perçu de la Confédération près de 400'000 francs supplémentaires pour l’assainissement ...
Une photo retrouvée par hasard, et jackpot !

Le canton du Jura a perçu de la Confédération près de 400'000 francs supplémentaires pour l’assainissement de stands de tir grâce à un cliché de… 1915 !

Le cliché, montrant l'Armée en action au Bambois, et qui a permis au canton du Jura d'obtenir un financement supplémentaire. Le cliché, montrant l'Armée en action au Bambois, et qui a permis au canton du Jura d'obtenir un financement supplémentaire.

 

Le Jura empoche près de 400'000 francs grâce à une photographie retrouvée par hasard ! Cette manne est tombée dans le cadre de l’assainissement de douze stands de tir du canton, entre 2009 et 2013.

L’histoire nous amène à Delémont, plus précisément au Bambois, où deux fragments d’obus de mortiers ont été trouvés en 2011. Deux fragments qui ne sont pas arrivés là par hasard. Mais le Jura a tout de même dû prouver que l’Armée avait contribué à la pollution du site pour obtenir un financement supplémentaire de la Confédération. Et c’est une photo dénichée dans un livre acheté dans une brocante par un collaborateur de l’Office de l’environnement qui a permis d’y voir clair. Le cliché datant de 1915 montre un bataillon en plein exercice de tir au Bambois. L’Armée a ainsi reconnu sa responsabilité. Sur le million et demi investi par le canton pour l’assainissement du site delémontain, la participation fédérale est donc passée de 601'000 à 995'000 francs, soit de 40% à 66% des coûts. Le Jura a perçu 394'000 francs supplémentaires.

Tous les sites problématiques sont aujourd’hui assainis. Le volet financier de cette opération vient d’être bouclé. Le canton a investi au total 3,8 millions de francs. Les 40% de la somme ont été remboursés par la Confédération. /comm-rch

 

Le site du Bambois tel qu'il est aujourd'hui (photo Maël Bourquard, Office de l'environnement) Le site du Bambois tel qu'il est aujourd'hui (photo Maël Bourquard, Office de l'environnement)


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus