Galoper dans « les grands espaces »

Un an après l'inauguration du parcours équestre du Clos-du-Doubs, l’Association Marguerite ...
Galoper dans « les grands espaces »

Un an après l'inauguration du parcours équestre du Clos-du-Doubs, l’Association Marguerite propose un nouveau réseau, dans le secteur Ajoie-Ouest

Les plaines d'Ajoie peuvent désormais accueillir le tourisme équestre (photo : Jura Tourisme) Les plaines d'Ajoie peuvent désormais accueillir le tourisme équestre (photo : Jura Tourisme)

« Vers les grands espaces » : l'association Marguerite inaugure dimanche 30 juin un nouveau parcours équestre, un an et demi après celui du Clos-du-Doubs. Désormais, les cavaliers pourront se balader dans le secteur Ajoie-Ouest. Quatre boucles balisées leurs sont dédiés, et deux d’entre elles peuvent aussi être empruntées par des attelages.

Les quatre boucles relient plusieurs villages du district de Porrentruy. Geneviève Sahy-Wille, présidente de l’Association Réseau équestre des Franches-Montagnes (AREF), a participé à l’élaboration de ce nouveau réseau. Elle a particulièrement fait attention à privilégier des parcours sécurisés et où les sols sont terreux, voires herbeux. Et surtout, elle a eu à coeur de garantir aux touristes d'en prendre plein la vue : « La beauté des paysages, c’est un critère primordial pour les cavaliers qui viennent en vacances dans le Jura », admet Geneviève Sahy-Wille.


Au galop, au trot... puis au dodo

Chaque boucle fait une trentaine de kilomètres et des lieux d’hébergement se trouvent sur le chemin, pour permettre aux cavaliers de faire des pauses. Pour Guillaume Lachat, directeur de Jura Tourisme, ces parcours permettent de mettre en avant le tourisme équin, très apprécié dans la région.


Quid des cavaliers locaux ?

Quant aux cavaliers du coin, les parcours leur sont aussi accessibles. La question des taxes a cependant créé le débat au sein des créateurs de ces réseaux. Mais une solution a été trouvée, selon Geneviève Sahy-Wille : « Les cavaliers locaux ne payent pas la taxe à l’endroit où ils résident. Les réseaux Clos-du-Doubs et Ajoie-Ouest sont gratuits pour eux. Par contre, ils paieront une taxe s'ils utilisent nos parcours dans les Franches-Montagnes, par exemple. »


Bientôt 1'000 km de balade

L’association Marguerite compte développer plusieurs autres réseaux équestres à travers le Jura et le Jura bernois, afin d’offrir un produit touristique complet. Au total et d’ici 2021, le réseau équestre sera long de 1'000 km et reliera la frontière française près de Bonfol et le Chasseral. Le projet devrait coûter 1,2 millions de francs dans sa globalité. /cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus