La scierie part en fumée à Vendlincourt

Un terrible incendie a détruit plusieurs bâtiments de la scierie Corbat à Vendlincourt mardi ...
La scierie part en fumée à Vendlincourt

Un terrible incendie a détruit plusieurs bâtiments de la scierie Corbat à Vendlincourt mardi en fin de journée et nécessité un déploiement de secours hors du commun

L'incendie a détruit plusieurs bâtiments de la scierie. L'incendie a détruit plusieurs bâtiments de la scierie.

Le site de l’emblématique scierie Corbat à Vendlincourt en fumée. En ce mardi caniculaire, une double explosion a provoqué un incendie conséquent en fin de journée. Par chance, les employés de la scierie avaient quitté le travail au moment où l’incendie s’est déclaré. Il n’y a pas de blessé, a annoncé la police. Mais les dégâts matériels sont immenses. Deux bâtiments du site sont totalement touchés, détruits par endroits, fortement endommagés à d’autres. Certains toits se sont effondrés. Les causes des explosions restent à déterminer. Une enquête a été ouverte par la police.

Un dispositif de secours hors du commun

La police cantonale a reçu l’alarme à 17h48. Elle a lancé un dispositif de secours qui aura mobilisé plus de 100 personnes. Une quinzaine d’agents de police et des gardes-frontière se sont rendus sur place pour assurer la sécurité du site et la circulation dans le village ajoulot. Environ 80 pompiers de quatre SIS différents (Vendline, Mont-Terri, Basse-Allaine et le Centre de Renfort de Porrentruy) ont lutté contre les flammes, appuyés par une vingtaine de véhicules. Les services ambulanciers étaient aussi présents, notamment pour venir en soutien des pompiers, incommodés par la chaleur, suffocante en ce mardi caniculaire. Fait rarissime, en début de soirée et au vu de l’importance de l’incendie, le train d’extinction des CFF (TES) a été appelé en appui depuis Bienne. Il a apporté une réserve de 40'000 litres d’eau et des bouteilles d'air pour les pompiers. Enfin, plusieurs agriculteurs du village ont également ravitaillé les hommes du feu en amenant de nombreux tonneaux d’eau. Car l’eau manquait : « Au début, nous n’avions pas assez de puissance pour combattre le feu », a expliqué à la presse Daniel La Manna, commandant du Centre de Renfort de Porrentruy. « Nous avons dû demander à la commune d’engager la réserve incendie ». Des équipes de pompiers se relaieront toute la nuit pour surveiller le site.

L'intervention expliquée par Daniel La Manna

Le 3e incendie en 90 ans crée une forte émotion

L’émotion était grande parmi les membres de la famille Corbat, qui dirigent l’entreprise depuis sa fondation en 1930. Le bâtiment détruit contenait notamment les pellets produits par la scierie depuis 2008. « A l’heure actuelle, Pellet du Jura SA n’existe plus » a déclaré en larmes Gauthier Corbat, membre de la direction de l’entreprise et présent sur le site au moment des explosions.

Le témoignage de Gauthier Corbat

C’est le troisième incendie qui frappe la scierie Corbat sur son site de Vendlincourt. Le feu avait réduit en cendres une scie à cadres et une circulaire à chariot en 1937 et une grande partie des machines en 1965. /clo

La fumée qui s'est échappée du site était visible depuis loin à la ronde en Ajoie. La fumée qui s'est échappée du site était visible depuis loin à la ronde en Ajoie.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus