Huit communes jurassiennes valident leurs comptes 2018

Toutes les assemblées communales qui se réunissaient lundi soir ont accepté les résultats de ...
Huit communes jurassiennes valident leurs comptes 2018

Toutes les assemblées communales qui se réunissaient lundi soir ont accepté les résultats de l’exercice 2018 que leur présentaient les autorités

Photo: illustration Photo: illustration

Les citoyens de la commune de Fontenais ont validé lundi soir les comptes 2018. Ils bouclent sur un déficit de 197'357 francs.

A Courrendlin, le bénéfice 2018 validé lundi soir par l’assemblée communale se monte à 11'474 francs. Les participants ont également donné leur accord à un crédit de 60'000 francs pour les chemins de Montchaibeux.

Les 39 citoyens présents à l’assemblée communale de Boncourt ont accepté les comptes 2018, qui bouclent sur un bénéfice de 87'446 francs.

A Bure, le bénéfice de 40'759 francs présenté par les comptes 2018 a été validé par les 21 participants à l’assemblée communale.

Les comptes 2018 ont aussi passé la rampe à Develier, où 25 ayants droit ont participé lundi soir à l’assemblée. Les comptes de la bourgeoisie, qui présentent eux un déficit de 7922 francs, ont également été approuvés.

Les 38 citoyens qui participaient à l’assemblée au Noirmont ont avalisé le bénéfice de 252'562 francs qui découle de l’exercice 2018. Ils ont en revanche refusé un crédit de 32'000 francs pour la remise en état d’un chemin forestier ; les ayants droit ont souhaité qu’un autre projet soit imaginé, avec un revêtement plus durable.

Aux Enfers, les 21 participants à l’assemblée communale ont validé le bénéfice de 1049 francs des comptes 2018. Ils ont également accepté l’extinction nocturne de l’éclairage public pour une période d’essai.

Enfin à Courchapoix, les 18 ayants droit présents ont approuvé les comptes 2018 qui bouclent sur un déficit de 16'110 francs. Ceux de la bourgeoisie se soldent sur un bénéfice de 6922 francs. Les citoyens ont en outre accepté le crédit de 8'942'000 francs pour l'installation de traitement des micropolluants à la STEP de Soyhières. Ils ont encore donné leur feu vert à une consolidation de crédit de 76'000 francs pour la rénovation et les locaux de direction de l'Ecole secondaire du Val Terbi, ainsi qu'à un crédit de 80'000 francs pour la réfection de la Rue du Brue. /comm-lad


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus