Une solution attendue en août pour la puériculture

Le ministre de la santé Jacques Gerbe a indiqué que l’appui apporté par le Service de santé ...
Une solution attendue en août pour la puériculture

Le ministre de la santé Jacques Gerber a indiqué que l’appui apporté par le Service de santé publique au Centre de puériculture jurassien ne devrait pas durer au-delà de la nomination d’un nouveau comité prévue à l’issue d’une assemblée extraordinaire à fin août

Photo : archives Photo : archives

Un intérim qui n’est pas censé durer pour le Centre de puériculture jurassien. Le sujet a été soulevé mercredi lors des questions orales au Parlement jurassien. La députée PDC suppléante Anne-Lise Chapatte est revenue sur la démission en bloc du comité de l’institution survenue au début du mois. Depuis lors, le Service de santé publique s’est porté garant du versement des salaires jusqu’à la mise en place d’un nouveau comité. Anne-Lise Chapatte a souhaité savoir si ce soutien pourrait être prolongé, dans le cas où il ne serait pas possible de trouver assez de volontaires pour siéger au sein de l’institution. La réponse du ministre de la santé, Jacques Gerber :

La députée Anne-Lise Chapatte s’est déclarée satisfaite de la réponse du Gouvernement. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus