Le SEOD fait le point sur ses dossiers en cours

Les délégués du SEOD se sont retrouvés jeudi soir lors d'une assemblée. Tous les points à l’ordre ...
Le SEOD fait le point sur ses dossiers en cours

Les délégués du SEOD se sont retrouvés jeudi soir lors d'une assemblée. Tous les points à l’ordre du jour ont été validés

Parmi les points abordés à l'assemblée du SEOD, l'extension de la décharge et l'implantation de moloks. Parmi les points abordés à l'assemblée du SEOD, l'extension de la décharge et l'implantation de moloks.

Un jeudi soir pour faire le point : les délégués du SEOD se sont retrouvés en assemblée et ont été informés de l’avancée de tous les projets du Syndicat de gestion des déchets de Delémont et environs. Ils ont également approuvé tous les points à l’ordre du jour, notamment les comptes 2018.


Gros dossier en cours : l'implantation de moloks

Des comptes satisfaisants, selon Yves-Alain Fleury, président ad intérim, « positifs grâce au léger bénéfice de la décharge ». Les déchets carnés enregistrent toutefois un léger déficit de 3'700 francs, ainsi que l’incinération : « A ce sujet, depuis plusieurs années, le SEOD cherche une solution pour maintenir le prix des sacs taxés, et l’une d’elle, c’est l’implantation de moloks ». Actuellement, 454'000 francs ont été alloués pour l’implantation de containers semi-enterrés. Neuf communes ont accepté la pose de moloks suplémentaires. « Nous espérons que cela permettra de faire diminuer les coûts », admet Yves-Alain Fleury. Il ajoute que la redevance cantonale sur les déchets va augmenter en 2021 : « Le Canton a décidé de nous laisser une année de plus avant cette hausse, afin que l’on puisse finir l’implantation de nos moloks. Car cela risque tout de même de faire augmenter la taxe au sac. »


Autre gros dossier en cours : l'extension de la décharge

Parmi les autres projets importants du SEOD en 2018, l’extension de la décharge de Boécourt. « Nous devons présenter aux communes et aux entreprises la possibilité d’entreposer des déchets. C’est un projet qui est sur la bonne voie et nous espérons pouvoir voter un crédit avec les délégués cette année ou tout au début de 2020 », explique Yves-Alain Fleury.

Le SEOD a encore mentionné le projet de biogaz à Courtételle et Courtemelon. Un projet qui avance, puisque le permis de construire a été délivré. Toutefois, ce dossier attend une réponse de la RPC pour savoir si le financement peut être bouclé.

La prochaine assemblée des délégués du SEOD se tiendra le 28 novembre. /cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus