Un programme nommé « Jura Jeunes 4.0 »

Le canton du Jura va se doter d’un plan d’actions en faveur de la jeunesse avec un budget de ...
Un programme nommé « Jura Jeunes 4.0 »

Le canton du Jura va se doter d’un plan d’actions en faveur de la jeunesse avec un budget de 687'000 francs à la clef

Le programme « Jura Jeunes 4.0 » a été présenté vendredi matin par Julien Cattin, chef du Service de l’action sociale, Nathalie Barthoulot, ministre de l’Intérieur, Alain Berberat, chargé de projet, Sandra Vauchy, chargée de projet, et Sabine Scheiben, collaboratrice à l’Office fédéral des assurances sociales. Le programme « Jura Jeunes 4.0 » a été présenté vendredi matin par Julien Cattin, chef du Service de l’action sociale, Nathalie Barthoulot, ministre de l’Intérieur, Alain Berberat, chargé de projet, Sandra Vauchy, chargée de projet, et Sabine Scheiben, collaboratrice à l’Office fédéral des assurances sociales.

Améliorer le cadre de vie des enfants et des jeunes jurassiens : c’est le but avoué d’un programme présenté ce vendredi matin par les autorités cantonales, en partenariat avec la Confédération. Le plan d’actions baptisé « Jura Jeunes 4.0 » est doté d’un budget de 687'000 francs. La somme est financée à parts égales entre la Confédération et le canton. L’argent sera destiné à la mise en place d’actions et d’outils sur la période 2019-2021.

« Jura Jeunes 4.0 » démarrera par le lancement d’un vaste sondage auprès de la tranche d’âge entre 12 et 25 ans. L’enquête doit permettre d’identifier les besoins et les attentes des jeunes ainsi que les moyens aujourd’hui à disposition. La consultation concernera également les milieux associations, les professionnels et les communes. La démarche vise à faire un état des lieux de la politique de la jeunesse dans le Jura, en définir les lacunes, développer des synergies entre les différents acteurs et élaborer un plan d’actions. Les résultats de l’étude seront présentés lors d’une journée cantonale prévue au printemps 2020. Le programme pourra alors entrer dans sa phase concrète avec la mise en place des mesures qui auront été définies.

Deux chargés de projets ont été choisis pour piloter le programme. Il s’agit de Sandra Vauchy et d’Alain Berberat – futur ex délégué interjurassien à la jeunesse - qui étaient tous les deux les invités du journal de 12h15. Alain Berberat explique, tout d’abord la nécessité d’un tel plan d’actions :

La ministre de l’intérieur, Nathalie Barthoulot, a souligné, en conférence de presse, qu’elle « attendait beaucoup de ce projet » destiné à « donner un nouveau souffle à la politique de la jeunesse dans le Jura ». Elle a également détaillé l’engagement financier du canton du Jura qui représente 105'000 francs en monnaie sonnante et trébuchante, sans compter la valorisation du temps de travail de certains collaborateurs de l’Etat. Nathalie Barthoulot souligne également l’importance de l’apport de la Confédération :

Le programme est donc financé à moitié par la Confédération dans le cadre de la loi fédérale sur l’encouragement de l’enfance et de la jeunesse. Pas moins de 18 cantons ont d’ores et déjà lancé un projet de ce type. Selon Sabine Scheiben, co-responsable du Secteur Question de l’enfance et de la jeunesse à l’Office fédéral des assurances sociales, le bilan est positif :

Le programme cantonal jurassien de développement de la politique de la jeunesse « Jura Jeunes 4.0 » a été présenté ce vendredi après-midi aux acteurs du domaine ainsi qu’aux associations culturelles et sportives, aux communes et aux écoles. Il va donc démarrer avec la phase de sondages dès septembre prochain. La restitution des résultats est prévue au printemps 2020 avant la mise en place d’actions concrètes. /comm+fco


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus