Les sources d'eau inquiètent

La moitié des sources d'eau du canton sont détruites ou fortement dégradées dans le Jura, selon ...
Les sources d'eau inquiètent

La moitié des sources d'eau du canton sont détruites ou fortement dégradées dans le Jura, selon un inventaire réalisé par l'Office de l'environnement et publié ce mercredi

Photo : canton du Jura. Photo : canton du Jura.

Les sources d’eau du Jura sont dans un état préoccupant. Le canton a réalisé un inventaire complet des sources sur son territoire. Quelque 1'750 ont été répertoriées et analysées. Le canton a transmis les résultats ce mercredi.


La moitié des sources en mauvais état

50% des sources d’eau du canton sont détruites ou fortement dégradées. C’est le constat principal qui ressort de l’inventaire finalisé fin 2018 par l’Office de l’environnement jurassien, en collaboration avec le Parc naturel régional du Doubs. L’ancien inventaire datait des années 80 et ne permettait plus de remplir les principaux objectifs : gérer les ressources en eau de manière durable et préserver et restaurer les écosystèmes aquatiques et terrestres.

Le rapport montre aussi qu’un cinquième des sources possèdent encore une structure naturelle ou partiellement naturelle. 16% sont taries ou n’ont simplement pas pu être localisées. L’Office de l’environnement pointe du doigt la pression des captages d’eau potable, l’utilisation à des fins agricoles, l’urbanisation ou encore le changement climatique.


Le Jura participe à un projet intercantonal

Le Jura participe au projet « sources et climat » avec les cantons de Vaud et des Grisons ainsi qu’Armasuisse, qui agit sur les terrains de l’armée. Le projet vise à revitaliser les milieux et à recenser les enseignements récoltés dans un « guide de bonnes pratiques ». Ce projet intercantonal bénéficie du soutien de la Confédération. /mmi  


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus