À l’entraînement avec la brigade canine

Des policiers et des gardes-frontière se sont retrouvés jeudi à Delémont avec leurs chiens ...
À l’entraînement avec la brigade canine

Des policiers et des gardes-frontière se sont retrouvés jeudi à Delémont avec leurs chiens pour une série d’exercices

Les chiens sont principalement entraînés à rechercher des personnes disparues, des fugitifs et des stupéfiants. Les chiens sont principalement entraînés à rechercher des personnes disparues, des fugitifs et des stupéfiants.

Les chiens de la brigade canine et leurs conducteurs se sont entrainés à Delémont ce jeudi.

Cet exercice a rassemblée des policiers jurassiens et des gardes-frontière. Avec leurs chiens, ces derniers assurent plusieurs missions, comme le pistage, la fouille de bâtiments ou encore la recherche de stupéfiants.

Ces chiens sont conditionnés pour les différentes tâches qu’ils font avec les forces de l’ordre. Les chiens qui reniflent les stupéfiants le font par attrait pour…le jouet qui les récompense. L’idée selon laquelle ils seraient rendus dépendants aux substances est une légende urbaine.


Dompter les instincts

Les conducteurs cherchent à développer certaines caractéristiques de leurs animaux, comme l’aboiement, qui doit être régulier. Pour les agents, c’est le signe que le canidé a remonté la piste sur laquelle il a été lancé. La morsure est aussi entraînée. Le chien n’est autorisé à mordre que dans des cas précis et lâche à l’appel du conducteur.

Les chiens sont formés pendant un peu plus de deux ans. En général, ils resteront en service plusieurs années, tant que leur santé le leur permet. /vja


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus