La chaleur pour lancer le chantier de la patinoire

Un an et quatre jours après la votation populaire qui a validé le projet, la première pierre ...
La chaleur pour lancer le chantier de la patinoire

Un an et quatre jours après la votation populaire qui a validé le projet, la première pierre de la future patinoire d’Ajoie et Clos du Doubs a été posée vendredi après-midi

Ils s’y sont mis à six pour recouvrir la première pierre, munis d'un casque rouge. De gauche à droite : Gérard Meyer (président du comité de pilotage), Gabriel Voirol (maire de Porrentruy), Stéphane Babey (président du SIDP, le syndicat intercommunal du district de Porrentruy), Martial Courtet (ministre en charge des sports), Claude Hêche (président du comité de soutien) et Matthias Remund (directeur de l’Office fédéral des sports), accompagnés tout à gauche par Grégory Pressacco (responsable technique du SIDP). Ils s’y sont mis à six pour recouvrir la première pierre, munis d'un casque rouge. De gauche à droite : Gérard Meyer (président du comité de pilotage), Gabriel Voirol (maire de Porrentruy), Stéphane Babey (président du SIDP, le syndicat intercommunal du district de Porrentruy), Martial Courtet (ministre en charge des sports), Claude Hêche (président du comité de soutien) et Matthias Remund (directeur de l’Office fédéral des sports), accompagnés tout à gauche par Grégory Pressacco (responsable technique du SIDP).

Poser la première pierre d’une patinoire par 35 degrés affichés. S’il faut y voir un symbole, on peut se réjouir de vivre des moments chauds lorsque le complexe sera construit, avec des joueurs prêts à faire fondre la glace et des supporters en feu pour mettre la patinoire en ébullition ! L’instant était solennel et symbolique vendredi à Porrentruy. La première pierre de la future patinoire d’Ajoie et Clos du Doubs a été posée en présence d’une centaine d’invités. Cette cérémonie lance officiellement les travaux qui mèneront à la rénovation de l’actuelle patinoire pour octobre 2020 et à la construction d’un complexe pour créer un deuxième champ de glace à l’automne 2021. Cette seconde surface aura les dimensions des patinoires nord-américaines, ce qui permettra à des équipes de la relève nationale de hockey sur glace de venir s’entraîner et jouer à Porrentruy. C’est notamment pour cette raison que le directeur de l’Office fédéral des sports Matthias Remund avait fait le déplacement. La Confédération injectera un million dans le projet. « La promotion du sport n’est pas centralisée en Suisse. C’est important que la Confédération investisse dans chaque région pour développer le sport de haut niveau », a déclaré Matthias Remund.

Matthias Remund : « Merci aux Jurassiens d’investir dans le sport de haut niveau »

Les entreprises jurassiennes sollicitées

Durant la partie officielle, le maire de Porrentruy Gabriel Voirol a révélé que pour l’heure, « la majorité des adjudications ont été remises à des entreprises jurassiennes ». Le président du comité de soutien Claude Hêche a lui annoncé que « la récolte de fonds devrait passer au vert ces prochaines semaines ». Il manquait 290'000 francs fin février, sur un total de presque 15 millions. /clo

Les plans du complexe et les journaux du jour figurent notamment dans le tuyau enfoui en guise de première pierre symbolique. Les plans du complexe et les journaux du jour figurent notamment dans le tuyau enfoui en guise de première pierre symbolique.


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus