Un radar commet une bourde

Neuf automobilistes ont vu leur amende sauter car le radar s’est trompé aux Breuleux au mois ...
Un radar commet une bourde

Neuf automobilistes ont vu leur amende sauter car le radar s’est trompé aux Breuleux au mois de mai

 															  															L'appareil automatique a flashé plusieurs automobilistes alors qu'il n'aurait pas dû se déclencher. (Photo : illustration) L'appareil automatique a flashé plusieurs automobilistes alors qu'il n'aurait pas dû se déclencher. (Photo : illustration)

Un radar pas vraiment sympa. Au mois de mai, un auditeur de RFJ a reçu une mauvaise nouvelle : un courrier de la police pour lui annoncer qu’il s’était fait pincer à 93 km/h au lieu de 50 aux Breuleux. Un mois plus tard, l’automobiliste reçoit un second courrier de la police cantonale. L’auditeur apprend que l’amende d’ordre est annulée par le Ministère public. Il s’est avéré que le radar automatique s’est trompé. Dans la lettre, les forces de l’ordre indiquent qu’il s’agit d’un retour d’onde. En cause  : un panneau de passage pour piétons qui se trouvait à proximité. Lorsqu’un véhicule utilitaire passait dans la zone contrôlée, le radar n’analysait pas correctement l’onde réfléchie par les deux surfaces métalliques : le panneau et l’arrière de la fourgonnette. Ainsi neuf véhicules ont été flashés à tort, sur les 8'000 qui ont été contrôlés. C’est à la suite d’une contestation de l’un des automobilistes que la police a étudié les vidéos prises sur les lieux. Le lieutenant Pierre-Alain Michel précise que ce genre d’erreurs ne se produit que très rarement. Depuis l’acquisition de ce radar, c’est la deuxième fois qu’il commet une bourde. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus