Les canoës font grise mine

La navigation est interdite depuis mardi sur le Doubs en raison de son débit insuffisant. Ce ...
Les canoës font grise mine

La navigation est interdite depuis mardi sur le Doubs en raison de son débit insuffisant. Ce dernier est inférieur à six mètres cubes par seconde et diminue un peu chaque jour

Depuis mardi, la navigation est interdite sur le Doubs en raison du manque d'eau. Depuis mardi, la navigation est interdite sur le Doubs en raison du manque d'eau.

Les canoës ne coulent pas leurs jours les plus paisibles. Depuis mardi, il est interdit de naviguer sur le Doubs en raison de son faible débit. Ce dernier est inférieur à six mètres cubes par seconde et diminue un peu chaque jour.

A Saint-Ursanne, la Maison du Tourisme enregistre chaque jour en moyenne une quarantaine de réservations pour des descentes en canoë. Depuis mardi, il a fallu trouver des solutions : « Nous redirigeons les personnes qui le souhaitent vers la France où les restrictions sont plus souples. Nous avons une collaboration avec un prestataire qui vit à Saint-Ursanne mais qui a la structure pour ça. Les clients qui le souhaitent peuvent effectuer un parcours en France, puis nous les ramenons à Saint-Ursanne. » L’opération permet surtout de satisfaire la clientèle selon Frédéric Lovis, la Maison du tourisme ne touche qu’une petite commission.

Cette interdiction de naviguer est aussi l’occasion de mettre en valeur le reste de l'offre estivale. « Nous proposons d’autres types d’activités aux touristes, par exemple l’équitation ou le foot-golf, explique Frédéric Lovis. Mais il faut le reconnaître, le canoë est l’une de nos activités phares en cette période. »

La pluie annoncée pour samedi et dimanche est évidemment attendue avec impatience. « La saison n’est de loin pas terminée, alors on espère évidemment pouvoir reprendre l’activité dès que le débit sera à nouveau suffisant » conclut Frédéric Lovis. /tna


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus