Le piéton, roi en vieille ville de Porrentruy

Les travaux vont commencer lundi, afin de mettre en place la zone de rencontre décidée en juin ...
Le piéton, roi en vieille ville de Porrentruy

Les travaux vont commencer lundi, afin de mettre en place la zone de rencontre décidée en juin dernier

Dominique Vallat, commissaire à Porrentruy et Julien Loichat, conseiller municipal, présentent l'un des nouveaux panneaux de la zone de rencontre en vieille ville. Dominique Vallat, commissaire à Porrentruy et Julien Loichat, conseiller municipal, présentent l'un des nouveaux panneaux de la zone de rencontre en vieille ville.

La vieille ville de Porrentruy se mue en zone de rencontre dès la rentrée scolaire. Décidé en juin dernier, le projet se concrétise à partir du lundi 19 août. La police de la cité bruntrutaine doit installer des nouveaux panneaux. Ceux-ci avertiront les voitures, camions, vélos et autres véhicules qu'ils doivent désormais rouler à 20 km/h dans la vieille ville.

Outre cette limitation de vitesse, d’autres changements sont prévus, comme l’explique Julien Loichat, conseiller municipal en charge du dossier : « Les passages piétons disparaitront, puisqu’ils ne sont plus nécessaires dans une zone de rencontre. Des places de stationnements seront déplacées, mais il en restera toujours autant. Des priorités à droite seront peintes au sol et il y aura aussi des éléments de modération de trafic à certains endroits. » Toutes ces modifications devraient permettre un ralentissement naturel des conducteurs. Dès que les panneaux seront posés, les usagers sont priés de respecter la nouvelle réglementation en vigueur.

Une fois la zone de rencontre mise en place, les autorités municipales et la police ont un an pour analyser le respect de ces nouvelles règles de circulation, selon Julien Loichat : « Si nous n’arrivons pas à atteindre les objectifs, nous devrons proposer des éléments supplémentaires. Mais nous ne reviendrons pas sur la zone de rencontre, la vitesse restera limitée à 20 km/h, puisqu’il n’y a eu aucune opposition au projet. » Il pourrait alors s’agir d’ajouter du mobilier urbain, qui forceraient les conducteurs à adapter leur vitesse de circulation.

A savoir que la rue Trouillat n’est pas concernée par ces changements. /cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus