Une année jugée contrastée pour les récoltes dans le Jura

Le bilan 2019 est bon pour le blé et surtout pour l’orge. La déception est par contre de mise ...
Une année jugée contrastée pour les récoltes dans le Jura

Le bilan 2019 est bon pour le blé et surtout pour l’orge. La déception est par contre de mise pour le colza

Meunier au Moulin de Vicques, Damien Charmillot procède au contrôle de la qualité du blé. Meunier au Moulin de Vicques, Damien Charmillot procède au contrôle de la qualité du blé.

 

La période des récoltes touche à sa fin dans le Jura. L’heure est désormais au bilan 2019 pour les agriculteurs de la région. Un bilan qui est qualifié de contrasté. Côté positif, l’orge a donné des rendements en quantité et en qualité, soit au-dessus de la moyenne. Le résultat est aussi satisfaisant pour le blé, avec une qualité jugée moyenne à bonne. En revanche, c’est la soupe à la grimace pour le colza. Les rendements de cette année sont inférieurs d’un quart aux années normales. Le bio a notamment souffert.

Le Moulin de Vicques reçoit actuellement ses dernières livraisons de blé. Ils procède donc ces jours au contrôle de la qualité. Aperçu en images avec le meunier Damien Charmillot ci-dessous. /rch

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus