Une situation « préoccupante » pour l’industrie suisse des MEM

L’industrie helvétique des machines, des équipements électriques et des métaux a connu un premier ...
Une situation « préoccupante » pour l’industrie suisse des MEM

L’industrie helvétique des machines, des équipements électriques et des métaux a connu un premier semestre difficile cette année. La faîtière du secteur, Swissmem, a rendu son rapport mercredi matin. Un ralentissement est aussi attendu dans le Jura

Les perspectives pour l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux ne sont pas bonnes en Suisses. Les perspectives pour l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux ne sont pas bonnes en Suisses.

Le secteur des machines, des équipements électriques et des métaux a connu un premier semestre difficile cette année. Les commandes ont reculé de 12,5%, par rapport à la même période l’an dernier. Un ralentissement jugé « massif », par la faîtière Swissmem. Elle a rendu son rapport semestriel mercredi matin et juge la situation « préoccupante ».


Franc fort, Brexit et conflits commerciaux en cause

Le chiffre d’affaires de l’industrie des machines, des équipements électriques et des métaux s’est lui rétracté de 1,9%. Une diminution qui atteint autant les grandes sociétés que les PME.

Le franc fort et les incertitudes économiques mondiales ont pesé sur la branche au dernier semestre. « Les conflits commerciaux et monétaires, un Brexit désordonné ou encore les problèmes d'endettement de certains pays européens » ont aggravé la situation, selon la faîtière.

Stefan Brupbacher, directeur de Swissmem :  « le pire résultat depuis 2008 »

Un avenir difficile

Les perspectives ne sont pas réjouissantes, selon Swissmem. La demande devrait encore diminuer ces prochains mois. Des suppressions de postes et du chômage partiel pourraient également intervenir dans la branche.

La faîtière réclame de « meilleures conditions-cadres » auprès des instances politiques. Elle plaide pour la signature de l'accord-cadre avec l'Union européenne, et des traités de libre-échange avec l'Indonésie, le Mercosur et les Etats-Unis.


Ralentissement attendu dans le Jura

La Chambre de commerce et d’industrie du Jura s’attend elle aussi à un ralentissement pour la fin de l’année. Elle transmettra une enquête conjoncturelle aux entreprises régionales le mois prochain. Les résultats seront dévoilés fin novembre. /mmi 

Stefan Brupbacher, directeur de Swissmem : « Nous ne pouvons pas nous permettre d'allonger le congé paternité »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus