Le gouvernement bernois « consterné »

Le Conseil-exécutif s’est dit « consterné » par l'ampleur des dysfonctionnements constatés ...
Le gouvernement bernois « consterné »

Le Conseil-exécutif s’est dit « consterné » par l'ampleur des dysfonctionnements constatés par le Tribunal administratif lors de la votation sur l'appartenance cantonale de Moutier

Christoph Auer (chancelier), Chritoph Ammann (président du Conseil-exécutif bernois) et Pierre-Alain Schnegg (président de la Délégation pour les affaires jurassiennes) se sont exprimés jeudi après-midi en conférence de presse. Christoph Auer (chancelier), Chritoph Ammann (président du Conseil-exécutif bernois) et Pierre-Alain Schnegg (président de la Délégation pour les affaires jurassiennes) se sont exprimés jeudi après-midi en conférence de presse.

Le gouvernement du canton de Berne a pris acte jeudi de l’annulation de la votation du 18 juin 2017 sur l’appartenance cantonale de Moutier. Il s’est dit « consterné » par la gravité des violations constatées par le Tribunal administratif bernois. Le Conseil-exécutif déplore « de graves irrégularités » malgré la mise en place de mesures exceptionnelles. Par conséquent, « le corps électoral prévôtois n’a manifestement pas pu exprimer librement et de manière légitime sa volonté » relative à l’appartenance cantonale de la commune. Or, selon l’exécutif, « le peuple doit avoir la certitude que toute votation se déroule correctement ».

Le gouvernement bernois appelle toutefois « au calme et au respect ». Il va désormais prendre le temps d’analyser plus en profondeur les conclusions du Tribunal administratif du canton de Berne avant de prendre d’éventuelles mesures. /comm-ygo



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus