Moutier : l’UDC JB veut poser le cadre d’un nouveau vote

L’UDC du Jura bernois veut des règles claires en cas de nouveau vote à Moutier. Des élus du ...
Moutier : l’UDC JB veut poser le cadre d’un nouveau vote

L’UDC du Jura bernois veut des règles claires en cas de nouveau vote à Moutier. Des élus du parti ont déposé une motion à ce propos lundi au Grand Conseil

Le Grand Conseil bernois. (Illustration) Le Grand Conseil bernois. (Illustration)

Prévoir des modalités de vote irréprochable pour ne pas répéter les erreurs du passé : c’est l’objectif de la motion déposée lundi par des députés de l’UDC du Jura bernois et portée par Anne-Caroline Graber. Afin de l’atteindre, les signataires proposent au Grand Conseil d’adopter huit modalités.

Premier point important pour les élus de l’UDC JB : le vote doit être organisé par un comité électoral indépendant de la commune de Moutier et des cantons de Berne et du Jura. La motion ne précise pas comment serait constitué ce comité, mais le député-maire de Corgémont Etienne Klopfenstein nous a confié qu’il devrait « être neutre, tout en connaissant la région ». Ce comité serait chargé de surveiller le registre électoral pendant au moins un an avant le scrutin, et il disposerait de toutes les compétences d’investigation nécessaires pour contrôler le domicile réel de personnes dont la domiciliation serait suspecte. Il publierait ensuite des compte-rendus réguliers de ses constats. La liste des ayants-droits, elle, serait arrêtée trois mois avant le scrutin.

En ce qui concerne la tenue du scrutin, elle se ferait uniquement aux urnes, après un contrôle d’identité formel. Le vote par correspondance serait prohibé. La brochure électorale devrait quant à elle accorder la même proportion de place aux arguments du oui et du non au transfert cantonal.

Enfin, le parti veut fermer la voie à tout nouveau vote après ce scrutin. Il demande qu’en cas de nouvelle annulation par la justice, le processus de vote communaliste soit arrêté et que l’appartenance de Moutier ou de toute autre commune soit définitivement scellé dans le canton de Berne.

L’urgence a été demandée par les auteurs de la motion. Ils souhaitent que le parlement bernois puisse donner un signal clair à ce sujet aussi rapidement que possible. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus