Au cœur des travaux de la route entre Le Pâquier et Villiers

Plus de 25 employés par jour, armés d’une dizaine d’engins, s’affairent depuis juillet à reconstruire ...
Au cœur des travaux de la route entre Le Pâquier et Villiers

Plus de 25 employés par jour, armés d’une dizaine d’engins, s’affairent depuis juillet à reconstruire le tronçon de deux kilomètres défiguré par les inondations au Val-de-Ruz

 

Ça fourmille sur la route entre Le Pâquier et Villiers. Une dizaine d’entreprises de construction du canton de Neuchâtel travaille ensemble pour rebâtir le tronçon défiguré en juin dernier par les inondations au Val-de-Ruz. Au total, près de 25 employés s'activent chaque jour avec de gros engins.

La mission principale est de reconstruire la route. Pour ce faire, il faut d’abord bâtir des murs de soutènement capables de faire tenir le tronçon, mais également de séparer le ruisseau de la chaussée. Ensuite, il faut reboucher les trous provoqués par les inondations et enfin y poser du bitume.

Un travail de titan effectué en seulement trois mois, alors qu'il faut en compter habituellement six à neuf, selon le chef de projet Dominique Flückiger. La route doit de nouveau être accessible pour les véhicules dès la mi-novembre.

Le Conseil d’Etat a octroyé mardi un crédit urgent de cinq millions de francs pour la reconstruction de la route entre Le Pâquier et Villiers. /vma

 

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus