L’abbé Justin Rossé a pris la route du ciel

Le Jura pleure l’abbé Justin Rossé. Confident des personnes malades, des prisonniers, des drogués ...
L’abbé Justin Rossé a pris la route du ciel

Le Jura pleure l’abbé Justin Rossé. Confident des personnes malades, des prisonniers, des drogués, il était l’ami des pauvres et a marqué plusieurs générations de Jurassiens

L'abbé Justin Rossé s'en est allé (photo : archives). L'abbé Justin Rossé s'en est allé (photo : archives).

Justin Rossé s’en est allé rejoindre celui qui fut sa raison de vivre. L’abbé jurassien est décédé samedi à Porrentruy. Il avait 90 ans. Durant des décennies, il aura arpenté le Jura, à pied et en voiture, pour rendre des milliers de visites aux personnes malades, aux prisonniers et aux drogués. 


L’hiver 1954 à Paris

Natif de Courtételle, Justin Rossé a vécu son séminaire à Lucerne et Paris. Il était d’ailleurs dans la capitale français lors du terrible hiver 1954 durant lequel l’abbé Pierre lança son célèbre appel pour venir sauver les sans-abris. Justin Rossé avait alors côtoyé le célèbre prêtre français. Il fut père au Sacré-Cœur et a été ordonné prêtre en 1956 en l’église St-Pierre de Porrentruy.

L’abbé Rossé a aussi passé huit ans de son ministère au Bénin avant de revenir dans le Jura. En 1969, il fonde « Fraternité Jura-Monde », association qui soutient les missionnaires jurassiens. Il fut ensuite curé à Alle durant 15 ans avant de mettre sur pied le service des aumôneries dans les hôpitaux et les homes au milieu des années 80. Il y restera une décennie puis apporta son humilité et sa sagesse aux prisonniers et aux drogués de la région. En 2004, l’abbé Rossé fut d’ailleurs distingué du Mérite delémontain, pour « son inlassable secours auprès des blessés de la vie ». Un secours qu’il aura su apporter jusqu’à son dernier souffle. /clo

A Noël 2017, Justin Rossé fut l’invité de Laurent Steulet et Cyprien Lovis dans Viens chez moi sur RFJ.  Retrouvez le reportage ici.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus