Les visiteurs auront le choix au Marché Bio de Saignelégier

Conférences, démonstrations et ateliers cuisine seront au programme de cette 32e édition qui ...
Les visiteurs auront le choix au Marché Bio de Saignelégier

Conférences, démonstrations et ateliers cuisine seront au programme de cette 32e édition qui a pour thème « la fermentation »

Vera, Régula et Thomas Kalt, agriculteurs à Moron, et Lina Dubied, présidente du Comité d'organisation du Marché Bio de Saignelégier Vera, Régula et Thomas Kalt, agriculteurs à Moron, et Lina Dubied, présidente du Comité d'organisation du Marché Bio de Saignelégier

Observer et essayer de comprendre comment fonctionne un compost…cette activité, a priori peu ragoûtante, sera proposée les 14 et 15 septembre prochains à Saignelégier lors de la 32e édition du Marché Bio où la fermentation sera à l’honneur. Comme l’explique la présidente de l’événement, Lina Dubied, le Lombricompost permet de découvrir le monde de la terre et du travail effectué par les lombrics. Les enfants, mais pas uniquement, pourront ainsi se familiariser avec ce monde souterrain et mieux comprendre un système de fermentation, celui du compost. Le but est de montrer que la fermentation fait partie de notre quotidien.

Cette activité s’inscrit dans un panel d’autres qui permettront au public de s’apprivoiser le thème de la fermentation. Le programme a été présenté mardi matin à Moron. Pour Lina Dubied, « tout est intéressant…ça dépend du public et de ce qu’il recherche. Il y en aura pour tous les goûts ». Les visiteurs auront de quoi faire (et se mettre dans l’ambiance), avec notamment la conférence de Victor Egger le samedi matin à 10h sur la distillation ainsi qu’une démonstration de mise en tonneau. De quoi débuter ce Marché Bio sur une note joyeuse.


Privilégier le contact avec la clientèle

L’idée de base qui a donné naissance au Marché Bio de Saignelégier, c’est la volonté de lier producteurs et consommateurs. La vente directe est en effet un principe clé. Pour Thomas Kalt, agriculteur à Moron qui sera présent pour la troisième fois à Saignelégier, le Marché Bio est pour lui l’occasion de faire connaître ses produits et de montrer qu’on peut vivre avec une autre agriculture. Il relève aussi l’importance du contact avec la clientèle et les échanges avec d’autres agriculteurs. Parmi ses produits, Thomas Kalt propose entre autre de la saucisse sans nitrite. Le propolis des abeilles fait office d’agent conservateur et « c’est bien pour la santé ! », s’exclame l’agriculteur.


Le Marché Bio de Saignelégier a encore de belles éditions devant lui : un contrat lui assure une pérennité jusqu’en 2021, au moins. L’événement, qui atteint un budget d’environ 90'000 francs cette année, emploie quelques 150 bénévoles. Il reste gratuit, pour garder le caractère marché de la manifestation, relève Lina Dubied. A noter que pour cette 32e édition, le traditionnel grand-petit-déjeuner du dimanche matin se déplacera à l’intérieur de la halle. /ech


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus