La Société de musique d’Alle renaît

C’est une petite nouvelle dans le paysage musical de la région qui est née samedi de la fusion ...
La Société de musique d’Alle renaît

C’est une petite nouvelle dans le paysage musical de la région qui est née samedi de la fusion des fanfares du Grütli et de l’Ancienne

La Société de musique d'Alle est née ce samedi soir (photo : Denis
Burgerey, Alle). La Société de musique d'Alle est née ce samedi soir (photo : Denis Burgerey, Alle).

Uni pour le meilleur. C’est ce que souhaitent les habitants d’Alle à leur nouvelle fanfare. Samedi, a été créée la Société de musique d’Alle, qui est le fruit de la fusion du Grütli et de l’Ancienne, dissoutes la veille. L’harmonie compte désormais une cinquantaine de membres et est co-présidée par Serge Caillet et Jacques-Edmond Nussbaumer. Après cinq ans de collaboration entre les deux fanfares et la création d’un ensemble commun de cadets, la fusion vient clore ce rapprochement. 


La boucle est bouclée

C’est un retour aux sources, puisqu’à la fin du 19e siècle existait déjà la Société de musique d’Alle qui a été scindée en 1904. Les musiciens ont choisi de rendre ainsi hommage aux fondateurs de la musique à vent à Alle. Toutefois, les deux co-présidents ne remettent pas en cause la scission qui a permis aux deux sociétés d’exister indépendamment et de connaître de belles années. Selon Jacques-Edmond Nussbaumer, ça aurait été une erreur d’attendre encore avant d'entériner la fusion pour assurer l’avenir d’une fanfare à Alle. /ncp

La première société de musique créée à Alle en 1874. La première société de musique créée à Alle en 1874.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus