Les pesticides pas interdits de si tôt dans le Jura

Le Parlement cantonal a accepté une motion mais transformée en postulat du député des Verts ...
Les pesticides pas interdits de si tôt dans le Jura

Le Parlement cantonal a accepté une motion mais transformée en postulat du député des Verts Baptiste Laville qui demande un Jura sans pesticides de synthèse

Le député des Verts Baptiste Laville demandait au Gouvernement d'établir un agenda pour arriver le plus vite possible à un Jura sans pesticides de synthèse. Le député des Verts Baptiste Laville demandait au Gouvernement d'établir un agenda pour arriver le plus vite possible à un Jura sans pesticides de synthèse.

Le député des Verts Baptiste Laville a été partiellement entendu par le Parlement jurassien sur la question de l'utilisation des pesticides. Le législatif a accepté mercredi sa motion transformée en postulat par 45 voix contre 9 et 3 abstentions. Au vu du recul de la biodiversité, l'élu écologiste demandait au Gouvernement d'établir un agenda de mesures pour parvenir le plus rapidement possible à un canton sans pesticides de synthèse. Le Gouvernement jurassien a demandé la transformation de la motion en postulat, ce qui a été accepté par Baptiste Laville. Pour le ministre de l'Environnement, David Eray, ce postulat permettra de réaliser une nouvelle étude centrée sur le développement des filières de vente de l'agriculture biologique jurassienne. Le ministre a également souligné que l'interdiction des pesticides était une compétence fédérale et non cantonale. Par ailleurs, le Gouvernement présentera dans les prochaines semaines un plan d'action cantonal pour réduire de moitié l'utilisation des pesticides à la suite de l'adoption d'une précédente motion en 2016. /gtr-emu

Baptiste Laville veut des mesures supplémentaires


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus