Un pas vers l'interdiction des cabines de bronzage artificiel dans le Jura

Le Parlement jurassien a soutenu mercredi une motion transformée en postulat du député UDC ...
Un pas vers l'interdiction des cabines de bronzage artificiel dans le Jura

Le Parlement jurassien a soutenu mercredi une motion transformée en postulat du député UDC Damien Lachat, qui veut bannir les solariums sur le territoire cantonal

Les cabines de bronzage artificiel peuvent provoquer des cancers de la peau. (Photo : ldd) Les cabines de bronzage artificiel peuvent provoquer des cancers de la peau. (Photo : ldd)

Le canton du Jura fait un pas de plus vers l'interdiction des cabines de bronzage sur son territoire. Le Parlement a accepté par 44 voix, contre 9 et 4 abstentions, une motion transformée en postulat de l'élu de Bassecourt Damien Lachat. Le député UDC met en avant les risques de cancer de la peau dus à l'utilisation des solariums. En 2009, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a classé ces cabines de bronzage comme cancérogène certain pour l'homme. La plupart des groupes parlementaires – à l'exception du PCSI qui s'est dit « partagé » - ont soutenu le député.

Le Gouvernement jurassien a proposé de transformer la motion en postulat. Le but, selon le ministre Jacques Gerber, est de pouvoir analyser toutes les options au niveau légal pour voir si une telle interdiction est possible au niveau cantonal et si une telle mesure est conforme au droit supérieur.

Damien Lachat se dit satisfait de la décision du Parlement :

7 solariums publics ont été recensés dans le Jura. Cette éventuelle interdiction ne concerne pas les dispositifs médicaux qui émettent des UV à des fins thérapeutiques. /fco-gtr


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus