Géothermie profonde : les autorités jurassiennes ont reçu le rapport

L’étude qui doit permettre au Gouvernement jurassien de se prononcer sur la suite à donner ...
Géothermie profonde : les autorités jurassiennes ont reçu le rapport

L’étude qui doit permettre au Gouvernement jurassien de se prononcer sur la suite à donner au projet de géothermie profonde à Haute-Sorne est arrivée sur le bureau des autorités. Elle fait environ 30 pages et est en anglais

Le projet de géothermie profonde devrait prendre place à cet endroit, sur le territoire de Glovelier. Le projet de géothermie profonde devrait prendre place à cet endroit, sur le territoire de Glovelier.

L’attente touche à sa fin quant à la suite que le Gouvernement jurassien donnera au projet de géothermie profonde à Haute-Sorne. Selon un communiqué publié ce mercredi, l’exécutif cantonal a reçu l’analyse du Service Sismologique Suisse quant au tremblement de terre survenu à Pohang. Le travail, intitulé « Evaluation du risque sismique du projet de géothermie à Haute-Sorne à la lumière du tremblement de terre de Pohang », doit donner les indications au Gouvernement pour qu’il décide de continuer ou non le projet de Glovelier. Le Professeur Stefan Wiemer et une équipe de huit autres scientifiques ont analysé si l’évaluation du risque et les conditions posées au projet de Haute-Sorne devaient être revues sur la base des enseignements du projet coréen. Ils ne sont pas allés eux-mêmes à Pohang, mais ont basé leur travail sur des rapports, l’analyse de données ou encore sur des échanges avec des experts.


Encore un peu de patience…

Le rapport, qui fait une trentaine de pages, vient donc d'être transmis en anglais aux autorités jurassiennes. Il faut donc commencer par le traduire. D’après le ministre jurassien de l’Environnement, David Eray, cette première mission prendra une dizaine de jours. Ensuite, les services cantonaux se pencheront sur le dossier, ce qui peut prendre quelques semaines comme davantage, d’après David Eray, qui ne souhaite pas donner de délai. Le rapport ne sera rendu public qu'au moment où le Gouvernement jurassien aura pris position.


Un rapport après... deux autres rapports

Les autorités jurassiennes ont mandaté le Service Sismologique Suisse après les conclusions de Géo-Energie Suisse, le promoteur, et du Gouvernement coréen. Ces deux rapports publiés en début d’année considèrent bel et bien que les forages de géothermie profonde sont à l’origine du tremblement de terre d'une magnitude de 5,4 qui a notamment causé 300 millions de dollars de dégâts à Pohang. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus