Livres : Romands mal lotis par rapport aux Alémaniques

Les Romands paient souvent leurs livres bien plus cher que les Alémaniques. La situation ne ...
Livres : Romands mal lotis par rapport aux Alémaniques

Les Romands paient souvent leurs livres bien plus cher que les Alémaniques. La situation ne surprend pas la Fédération romande des consommateurs, qui s’engage pour changer les choses

La différence de prix entre versions francophones et germanophones est parfois très marquée. La différence de prix entre versions francophones et germanophones est parfois très marquée.

Du simple au double pour le même livre : les différences de tarif entre les versions francophones et germanophones d’ouvrages identiques suscitent parfois l’incompréhension. Un internaute a partagé mercredi une photo prise dans une grande surface biennoise. Elle mettait en évidence la nouvelle édition du Guinness Book des records. Au-dessus de l’ouvrage, deux affiches : 29 francs 90 pour l’édition allemande et 39 francs 90 pour l’édition française. Sur le site Internet d’un libraire seelandais, la différence est encore plus flagrante : 28.50 contre 49.90, soit un tarif pratiquement doublé pour les francophones. Pour Robin Eymann, responsable de la politique économique à la Fédération romande des consommateurs, ce constat n’est malheureusement pas surprenant et s'explique par une situation de monopole des fournisseurs romands :

Robin Eymann précise encore que les avis sont très partagés au sein de la commission du National. Il espère que « les parlementaires comprendront que c’est l’avenir de la place économique suisse qui se joue ». /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus