Un crédit extraordinaire pour sécuriser l’accès aux forêts

Le député UDC Thomas Stettler a demandé au Gouvernement une aide financière pour que les propriétaires ...
Un crédit extraordinaire pour sécuriser l’accès aux forêts

Le député UDC Thomas Stettler a demandé au Gouvernement une aide financière pour que les propriétaires de forêts assainissent les abords des chemins officiels, rendus dangereux par les hêtres secs.

Les hêtres ajoulots sont dénués de feuille ce printemps (photo : Marc Ballmer, Office de l'environnement). Les hêtres ajoulots sont dénués de feuille ce printemps (photo : Marc Ballmer, Office de l'environnement).

C’est une tâche de grande ampleur à laquelle se sont attelés les pouvoirs publics : les coupes de hêtres secs pour sécuriser les routes sont en bonne voie. Mais rien n’oblige les propriétaires de forêts à en faire autant sur les chemins pédestres, équestres ou les itinéraires de VTT.

Cet état de fait qui inquiète Thomas Stettler. Le député UDC a récemment déposé une motion au Parlement. Il demande que le canton débloque un crédit extraordinaire urgent.

Les lois actuelles ne prévoient d’aides que pour des évènements naturels majeurs, comme des ouragans. L’état de « catastrophe forestière » décrété par les autorités jurassiennes n’y change rien. Les propriétaires de forêts seront donc bien seuls au moment d’assumer les coûts de sécurisation des chemins forestiers, d’autant plus qu’aucune loi ne les oblige à effectuer ces travaux. Il est donc probable que certains propriétaires renoncent à couper certains arbres dangereux.

Thomas Stettler reconnaît que les finances du canton ne permettent de soulager toutes les pertes des propriétaires. Il demande cependant au canton de débloquer un crédit extraordinaire urgent, dans le but de couvrir les surcoûts de la sécurisation des chemins forestiers et des sentiers officiels.

Le député UDC appelle aussi à faire pression sur la Confédération pour qu’elle s’engage envers les régions touchées, tant au niveau financier que technique.

Cette motion sera abordée par le Parlement lors de sa prochaine séance. Ce sera mercredi ou jeudi prochain. /vja-comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus