Damien Piller invité à démissionner

La commission du personnel de Migros Neuchâtel-Fribourg veut un autre président. Réuni mercredi ...
Damien Piller invité à démissionner

La commission du personnel de Migros Neuchâtel-Fribourg veut un autre président. Réuni mercredi matin, elle a estimé que les accusations de gestion déloyale envers Damien Piller avaient rompu le lien de confiance

L'avenir de la présidence de Migros Neuchâtel-Fribourg est incertain. (image: archives) L'avenir de la présidence de Migros Neuchâtel-Fribourg est incertain. (image: archives)

La commission du personnel de Migros Neuchâtel-Fribourg montre la sortie à son président. Elle a demandé mercredi matin la démission de Damien Piller et de son administration. La commission estime que le lien de confiance est « irrémédiablement rompu ».

L’Administration Migros Neuchâtel-Fribourg s’offusque de la manière dont la décision a été prise. À travers un communiqué signé par son avocat, elle assure ne pas avoir été conviée à cette réunion. À son sens, cette procédure s’apparente à « un jugement sans que les prévenus puissent se prononcer. »


Un président accusé de gestion déloyale

La coopérative Migros Neuchâtel-Fribourg repproche à Damien Piller une facture injustifiée de 1,7 million de francs. Ce montant aurait été versé, dans le cadre de deux projets, à des sociétés contrôlées par le président.

Ces soupçons ont amené la coopérative Migros Neuchâtel-Fribourg et la Fédération des coopératives à porter séparément plainte pénale, notamment pour gestion déloyale, contre Damien Piller.


Les coopérateurs vont décider

La prise de position de la commission du personnel n’a pas d'effet contraignant. Les 124'000 coopérateurs neuchâtelois et fribourgeois auront le dernier mot. Ils voteront le 16 novembre pour révoquer, ou non, les membres de l’administration de la coopérative régionale. /pha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus