Un atelier pour donner envie aux filles de coder

Le Coding Club des filles est revenu samedi à Bienne. Mis sur pied par l’EPFL, l'atelier a ...
Un atelier pour donner envie aux filles de coder

Le Coding Club des filles est revenu samedi à Bienne. Mis sur pied par l’EPFL, l'atelier a pour but d’intéresser les jeunes filles à l’informatique et à la programmation

Lucas Gmür a commencé par une (courte) partie théorique avant de passer à des activités plus ludiques. Lucas Gmür a commencé par une (courte) partie théorique avant de passer à des activités plus ludiques.

Elles passent la matinée sur un jeu vidéo pour apprendre la programmation. Samedi matin, vingt filles âgées de 11 à 15 ans ont pris part au Coding Club des filles à Bienne. Cette offre est mise sur pied depuis maintenant deux ans par l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) dans plusieurs villes de Suisse romande, dont Porrentruy. Le but est d’une part d’initier les participantes au code informatique, mais aussi d’attirer davantage de femmes dans ces filières techniques.

Pour les intéresser à ce monde parfois complexe, diverses activités sont mises sur pied durant la matinée comme l’explique Lucas Gmür, physicien et co-organisateur de l’événement samedi à Bienne : « on essaie de ne pas être trop scolaires, de faire des choses un peu plus divertissantes et de ne pas les laisser devant un écran tout du long ». Ce samedi, c'est autour du jeu Scratch que Lucas Gmür a articulé l'atelier.

Anthony Montandon y a assisté. Reportage :

Le Coding Club des filles fera une nouvelle fois halte dans à Porrentruy cette année. Ce sera le 23 novembre. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus