Clair-Logis : les syndicats perplexes

Syna et SSP réagissent mercredi après l’annonce des travaux qui nécessiteront un transfert ...
Clair-Logis : les syndicats perplexes

Syna et SSP réagissent mercredi après l’annonce des travaux qui nécessiteront un transfert des résidents et du personnel du home delémontain

Image d'illustration. (Photo : archives) Image d'illustration. (Photo : archives)

« Nous avons conscience que ce projet est complexe, mais nous restons perplexes face à l’enthousiasme du Conseil de Fondation de Clair-Logis ». Le syndicat des services publics (SSP) et Syna s’étonnent mercredi de la gestion du dossier par les responsables du home delémontain, appelé à disparaître avant d’être reconstruit. Ces travaux nécessiteront de reloger les résidents et le personnel, en grande majorité (85 à 90%) dans la future résidence La Sorne, que dirigera le groupe Tertianum. Les syndicats s’inquiètent pour « le personnel qui restera sans emploi (10 à 15%) » et s’interrogent « sur les conditions de reprise par un groupe privé ». Pour eux, « les conditions cadres de Tertianum sont en deçà de la CCT en vigueur dans la branche et pas seulement au niveau salarial ».

Les syndicats rappellent que Clair-Logis est « signataire de la Convention collective de la branche » et n’a pourtant pas pris contact avec les partenaires sociaux dans ce dossier. « Il y a plein de choses qui ne sont pas réglées », a précisé Loïc Dobler, syndicaliste chez Syna, qui regrette que le transfert de Clair-Logis « profite largement à un groupe privé ». /comm-clo


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus