De Villars-sur-Fontenais aux prémices du socialisme

Pierre Coullery, un des fondateurs du socialisme en Suisse, a vu le jour le 18 novembre 1819 ...
De Villars-sur-Fontenais aux prémices du socialisme

Pierre Coullery, un des fondateurs du socialisme en Suisse, a vu le jour le 18 novembre 1819 à Villars-sur-Fontenais

Une rue de Villars-sur-Fontenais porte le nom de Pierre Coullery. Une rue de Villars-sur-Fontenais porte le nom de Pierre Coullery.

Un des fondateurs du socialisme en Suisse est né il y a 200 ans à Villars-sur-Fontenais. Le 18 novembre 1819, Pierre Coullery a vu le jour dans une famille pauvre d’Ajoie. Au prix de nombreux sacrifices, il parvient à décrocher son diplôme de médecine. Très sensible à la classe ouvrière, il est décrit comme le médecin des pauvres.

A l’âge de 30 ans, l’Ajoulot est élu au Grand conseil bernois grâce au soutien du comité ouvrier. Pierre Coullery s’établit ensuite à la Chaux-de-Fonds et entre au Grand conseil neuchâtelois sous les couleurs du parti radical. C’est en 1865 qu’il va créer la section chaux-de-fonnière de l’Association internationale des travailleurs, puis le parti des travailleurs, dont il sera d’ailleurs le premier député dans un législatif cantonal. En parallèle, il va publier le premier journal socialiste du canton : La Voix de l’avenir. Quelques années plus tard, Pierre Coullery entre au parti libéral. Et enfin en 1893, il fonde avec d’autres le parti socialiste neuchâtelois. Prônant un socialisme à tendance chrétienne et défendant la propriété individuelle, Pierre Coullery se heurte à la notion de collectivisme chère aux autres membres de l’Internationale, qu’il finit par quitter. Malgré tous ces changements, l’Ajoulot d’origine est resté fidèle à sa lutte pour l’amélioration de la condition ouvrière, pour l’émancipation de la femme et contre l’alcoolisme. /ncp


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus