Un crédit passe pour l’extension de la décharge de Boécourt

La décharge de la Courte-Queue va pouvoir mener sa première étape d’agrandissement à la suite ...
Un crédit passe pour l’extension de la décharge de Boécourt

La décharge de la Courte-Queue va pouvoir mener sa première étape d’agrandissement à la suite du vote d’un crédit par le SEOD

Le site actuel de la décharge de Boécourt pourra être étendu (photo: archives). Le site actuel de la décharge de Boécourt pourra être étendu (photo: archives).

L’assemblée des délégués du SEOD a approuvé jeudi soir à l’unanimité un crédit de 4'800'000 francs pour l’extension de la décharge de la Courte-Queue à Boécourt. Les travaux doivent être réalisés dans le courant de l’année prochaine pour une ouverture au 1er janvier 2021. La première étape d’extension comprend l’aménagement de nouveaux compartiments pour les mâchefers et des résidus bitumineux ou encore des terres faiblement polluées. Elle prévoit aussi la mise en place d’un nouveau système de gestion des eaux, l’équipement du site en infrastructures comme des chemins d’accès et un nouveau pont-bascule. Un nouveau bâtiment administratif et d’exploitation sera également construit et le projet prévoit également de premières mesures de compensation, soit du reboisement et la revitalisation d’un ruisseau. Le volume de la première étape se monte à 170'000 mètres/cube pour une surface de 3,5 hectares. L’ensemble de l’extension atteint 500'000 mètres/cubes pour 7 hectares et s’effectuera par étapes, selon les besoins, sur 30 ans pour 10 millions de francs d’investissement. 


Poste de travail, budget et informations

Les délégués du Syndicat de gestion des déchets de Delémont et environs ont aussi approuvé à l’unanimité la reprise d’un poste de travail à 50% occupé par un indépendant à la décharge de Boécourt. Le budget 2020 qui présente un bénéfice de 357'000 francs a également été adopté.

Les délégués du SEOD ont aussi été informés de l’implantation de moloks dans la Vallée de Delémont. Quarante moloks ont été posés à ce jour dans 12 villages et l’objectif vise à en installer 192 à fin 2020, hors ville de Delémont. Le projet a toutefois pris du retard en raison de la difficulté de définir des emplacements.

Une information a également été donnée sur l’appel d’offre de ramassage des déchets. Le contrat arrive à échéance à fin 2020 et une nouvelle procédure doit donc être lancée. /fco

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus