Le Tropicana, une source d’espoir

La manifestation, qui se tient à Bassecourt, reverse l’ensemble de ses bénéfices à des associations ...
Le Tropicana, une source d’espoir

La manifestation, qui se tient à Bassecourt, reverse l’ensemble de ses bénéfices à des associations caritatives

Le Tropicana Beahc Contest mise sur la chaleur, le sport et une bonne ambiance pour aider différentes associations caritatives. Photo: Georges Henz Le Tropicana Beahc Contest mise sur la chaleur, le sport et une bonne ambiance pour aider différentes associations caritatives. Photo: Georges Henz

Environ 7'000 personnes devraient fouler le sable à Bassecourt. Le Tropicana Beach Contest se tient depuis jeudi soir à la halle des Fêtes et prendra samedi soir. Comme d’habitude, le bénéfice de la manifestation sera réparti entre six associations caritatives, présentes sur place. Parmi elles : l’Ecole de l’espoir, qui mène des projets en Afrique. Présente depuis 20 ans en Guinée Conakry, l’association y a construit un complexe scolaire, qui accueille près de 500 enfants. Et depuis 2016, une nouvelle école a été bâtie en République démocratique du Congo, environ 250 enfants la fréquentent. Mais l’Ecole de l’espoir doit faire face à quelques aléas du sort. Le responsable de l’association, Kasongo Mutombo, indique qu’une tempête a emporté, il y a une semaine, les toits de deux bâtiments du site, inauguré au mois de juin. L’argent récolté à l’occasion du Tropicana Beach Contest devrait financer les réparations. /ncp

Kasongo Mutombo espère beaucoup de cette 14e édition du Tropicana


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus