Ancrer les 40 ans du canton dans la terre

L'Etat jurassien a lancé ce lundi matin le projet « 40 ans - 40 chênes pour demain ». Les deux ...
Ancrer les 40 ans du canton dans la terre

L'Etat jurassien a lancé ce lundi matin le projet « 40 ans - 40 chênes pour demain ». Les deux premiers arbres ont été plantés à Vicques

Michel Brahier (maire de Val Terbi), Patrice Eschmann (chef du Service de l'environnement) et David Eray (ministre de l'environnement), de gauche à droite. Michel Brahier (maire de Val Terbi), Patrice Eschmann (chef du Service de l'environnement) et David Eray (ministre de l'environnement), de gauche à droite.

Laisser une trace des 40 ans du Jura aux générations futures : le canton a lancé ce lundi son projet « 40 ans - 40 chênes pour demain ». Il invite les communes à planter une quarantaine d'arbres chacune dans des zones agricoles d'ici 2020, pour favoriser la biodiversité et valoriser le paysage. Les deux premiers chênes ont été mis en terre à Vicques au lieu-dit En Genevret.

« Les chênes résistent bien à la sécheresse et produisent du bois de qualité », précise Patrice Eschmann, chef de l'Office de l'environnement. Quelque 75 hectares de cette essence ont été plantés dans le canton ces 10 dernières années.

Patrice Eschmann : « Un chêne héberge une population énorme d'insectes et d'animaux »


2'000 chênes d'ici l'an prochain

Le canton veut ainsi marquer son 40e anniversaire de manière durable, comme l'explique David Eray, ministre jurassien de l'environnement. Pour l'instant, 43 communes ont décidé de participer au projet. L'Etat souhaiterait voir quelque 2'000 chênes plantés d’ici fin 2020.

David Eray : « Marquer cet anniversaire pour nos descendants »

Le canton subventionne la plantation des chênes à hauteur de 350 francs par arbre. Cela représente un peu plus de la moitié du coût total. La Confédération et les communes contribuent également. /mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus