S’unir pour survivre

L’imprimerie du Franc-Montagnard met un terme à son activité et signe un partenariat avec le ...
S’unir pour survivre

L’imprimerie du Franc-Montagnard met un terme à son activité et signe un partenariat avec le Centre d’impression Le Pays à Porrentruy, qui imprimera le journal et permettra le maintien de quatre emplois

Le service à la clientèle sera maintenu sur le site de Saignelégier (photo), mais l’impression se fera désormais à Porrentruy. Le service à la clientèle sera maintenu sur le site de Saignelégier (photo), mais l’impression se fera désormais à Porrentruy.

La nouvelle était dans l’air, elle est confirmée. L’imprimerie du Franc-Montagnard met un terme à son activité d’impression. Les responsables annoncent ce mercredi avoir conclu un partenariat avec le Centre d’impression Le Pays à Porrentruy, qui prendra effet dès le 1er janvier 2020. L’objectif est ainsi de pérenniser le journal Le Franc-Montagnard et transférer les activités d’impression en Ajoie.


Diminution du volume d'affaires

Cette décision a été prise en raison d’une érosion massive du volume d’affaires (perte de 35% sur quatre ans) et d’un besoin de réinvestissement dans le parc machines dont le financement aurait été très complexe. Les explications de Jean-Maurice Donzé, président du Conseil d’administration du Franc-Montagnard :

Le partenariat signé permet donc le maintien de quatre postes de travail. Le Centre d’impression Le Pays s’est engagé à reprendre les contrats d’un imprimeur qui travaillera à Porrentruy et de trois employés qui resteront basés à Saignelégier pour assurer un service de proximité dans les Franches-Montagnes. L'entreprise s'est toutefois séparée d'une employée administrative en période d'essai, et un journaliste, qui effectuait des travaux d’apprêt, a vu son temps de travail diminué.


Quid du journal L'Ajoie ?

Cette réorganisation dans le monde de l’imprimerie jurassienne n’est pas sans conséquences pour l’hebdomadaire L’Ajoie, pour l’heure imprimé à Saignelégier. Contacté par RFJ, l’éditeur Clément Charles a indiqué qu’ « à priori, nous imprimerons tout au Centre d’impression Le Pays dès le mois de janvier ». Il précise avoir été informé de la situation et avoir de « très bonnes relations avec Le Pays », qui imprime déjà la version magazine du journal ajoulot. /clo-nbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus