De nouveaux parcours en projet pour les cavaliers

Trois nouveaux réseaux équestres vont voir le jour ces prochaines années dans le Jura bernois ...
De nouveaux parcours en projet pour les cavaliers

Trois nouveaux réseaux équestres vont voir le jour ces prochaines années dans le Jura bernois. L’association interjurassienne Marguerite est à l’origine de la démarche qui commencera prochainement par le balisage d’un tracé existant autour de Chasseral

L'association Marguerite s'occupe notamment de baliser les réseaux équestres, comme ici dans le Clos du Doubs (photo : archives). L'association Marguerite s'occupe notamment de baliser les réseaux équestres, comme ici dans le Clos du Doubs (photo : archives).

Les cavaliers et leurs chevaux pourront bientôt fouler de nouveaux parcours dans la région. Trois réseaux équestres sont en projet dans les environs de Moutier, du Bas-Vallon et de Tavannes. L’association Marguerite est à l’origine de la démarche menée en collaboration avec la Fondation rurale interjurassienne. Sur l’ensemble du Jura et du Jura Jura bernois, ce sont plus de 1'000 km qui devraient être balisés d’ici 2021. Des rencontres sont actuellement organisées avec différents agriculteurs pour signer des conventions de passage. Le projet est plutôt bien accueilli, d’autant qu’il constitue une belle vitrine pour la région selon la responsable du dossier à la FRI, Magali Ackermann. 


Balisage du réseau de Chasseral

L’association Marguerite a, par ailleurs, publié cette semaine dans la Feuille officielle du Jura bernois plusieurs demandes de permis pour baliser le parcours déjà existant de l’association de réseau équestre de Chasseral (AREC). Concrètement, des panneaux de signalisation seront posés et un tracé officiel défini afin de pouvoir relier tous les autres réseaux du projet Marguerite dans la région. D’après Magali Ackermann, ce balisage est important car il offre une meilleure cohabitation aux différents utilisateurs de mobilité douce. Ce type de mesures permet aussi aux cavaliers d’utiliser des chemins qui leur sont destinés. 


Un soutien de la Confédération

La démarche est soutenue financièrement par la Confédération en tant que projet de développement régional, ainsi que par les cantons de Berne et du Jura. En plus des mesures liées au réseau équestre, l’association Marguerite apporte aussi son aide à divers prestataires pour dynamiser l’offre touristique. /alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus