Un procureur extraordinaire sur l’affaire de Courfaivre

Le procureur général neuchâtelois Pierre Aubert a été nommé pour se pencher sur la plainte ...
Un procureur extraordinaire sur l’affaire de Courfaivre

Le procureur général neuchâtelois Pierre Aubert a été nommé pour se pencher sur la plainte pénale déposée par la famille de la femme retrouvée morte en octobre dernier à Courfaivre

Le Procureur neuchâtelois Pierre Aubert. Le Procureur neuchâtelois Pierre Aubert.

 

 

Un procureur extraordinaire interviendra dans le cadre du drame de Courfaivre. Le procureur général du canton de Neuchâtel Pierre Aubert a été chargé du traitement d’une plainte déposée par l’avocat neuchâtelois Frédéric Hainard. L’annonce a été faite mercredi après-midi par le Ministère public jurassien. Frédéric Hainard a été mandaté par la famille de la défunte qui dénonce des manquements de la justice jurassienne. Le 21 octobre dernier, les corps sans vie d’une femme et d’un homme tués à l’arme blanche avaient été retrouvés dans leur domicile. La défunte avait déposé une plainte pour agression sexuelle à l’encontre de son conjoint huit jours avant le drame.

La dénonciation portée par l’avocat neuchâtelois Frédéric Hainard met en cause la justice jurassienne pour homicide par négligence et omission de prêter secours. Pierre Aubert devra notamment déterminer si le Ministère public jurassien a commis des manquements en laissant libre un homme suspecté d’actes qu’il a lui-même reconnus pour l’essentiel, tout en les minimisant. La justice jurassienne avait saisi ses armes à feu et l’homme avait l’interdiction de s’approcher de sa conjointe. Directement concerné par la plainte de la famille, le ministère public jurassien a donc délégué son traitement à un autre magistrat, en l’occurrence Pierre Aubert. La justice jurassienne n’entend dès lors plus communiquer sur cette procédure. /ygo-fco-mle

 

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus