Un Jurassien au chevet de CHEOPS

L’astrophysicien de Delémont Christophe Lovis a activement pris part à la mission spatiale ...
Un Jurassien au chevet de CHEOPS

L’astrophysicien de Delémont Christophe Lovis a activement pris part à la mission spatiale CHEOPS, qui vise à étudier les exoplanètes plus en profondeur

Cheops a été placé en orbite avec succès. (Photo: Facebook/European Space Agency) Cheops a été placé en orbite avec succès. (Photo: Facebook/European Space Agency)

CHEOPS s’est envolé à la conquête des exoplanètes. Le télescope a été lancé mercredi matin de Kourou, en Guyane, à bord de la fusée Soyouz. L’objectif de CHEOPS consiste à analyser plus en profondeur la composition de centaines d’exoplanètes contenues dans l’univers. Et parmi les chercheurs qui participent à la mission figure un Jurassien. Le Delémontain Christophe Lovis, Maître d'enseignement et de recherche au département d’astronomie de l’Université de Genève, fait partie de l’équipe scientifique de CHEOPS. La mission a été mise sur pied en à peine sept ans, dans le cadre d’un consortium entre 11 pays européens. Son budget : 100 millions d’euros, soit près de 110 millions de francs. Fait historique : c’est la Suisse qui est chargée du pilotage de la mission. « On vit un peu un âge d’or des exoplanètes », a résumé Christophe Lovis, qui fait également référence au Prix Nobel de physique décroché il y a deux mois par Didier Queloz, Jurassien lui aussi.

Christophe Lovis dans notre journal de 12h15 : « La mission se passe bien pour l’instant »

Les observations du télescope devraient durer entre trois et quatre ans, ce qui correspond au temps de vie du satellite CHEOPS. /ygo

Christophe Lovis a la tête dans les étoiles dans le cadre de la mission Cheops. (Photo: Université de Genève) Christophe Lovis a la tête dans les étoiles dans le cadre de la mission Cheops. (Photo: Université de Genève)


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus