Des mesures contre la sécheresse peu sollicitées

L’été dernier, la région était frappée par la sécheresse et des mesures avaient été prises ...
Des mesures contre la sécheresse peu sollicitées

L’été dernier, la région était frappée par la sécheresse et des mesures avaient été prises pour aider les agriculteurs qui craignaient de manquer de fourrage

(image d'archives) (image d'archives)

L’été dernier a été marqué par un temps sec et chaud. Cette situation avait eu des conséquences sur l’affouragement du bétail des exploitations jurassiennes. A la fin juillet, le service de l’Economie rurale mettait en place des mesures afin de venir en aide aux agriculteurs. Quelques mois plus tard, l’ECR peut indiquer le nombre d’exploitants qui ont eu recours à la mise en pâture anticipée de surfaces réservées à la biodiversité. Les dérogations ont été demandées par une vingtaine de paysans, sur le millier d’exploitations dans le canton. Ceux-ci ont donc eu l'autorisation de mener le bétail, deux mois plus tôt, dans des prairies extensives, peu intensives et des jachères. Toutefois, cette mesure n’a eu que peu de conséquences sur la faune et la flore, puisque les plantes avaient déjà souffert de la sécheresse.

Le dossier de Nancy Chapuis : 

Les agriculteurs craignaient d’être confrontés à un manque de fourrage cet hiver. Selon le directeur d’AgriJura, Michel Darbellay, il n’en est rien, puisque la sécheresse ne s’est pas prolongée. /ncp


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus