Le Jura en retrait dans la vente de véhicules à propulsion alternative

Les statistiques de l’année dernière ont démontré que les ventes de véhicules électriques ...
Le Jura en retrait dans la vente de véhicules à propulsion alternative

Les statistiques de l’année dernière ont démontré que les ventes de véhicules électriques, hybrides et au gaz ont fortement augmenté en Suisse mais la hausse est plus minime dans le canton du Jura

La hausse des ventes des véhicules à propulsion alternative est moins importante dans le canton que dans le reste de la Suisse. La hausse des ventes des véhicules à propulsion alternative est moins importante dans le canton que dans le reste de la Suisse.

Le canton du Jura a été un peu moins touché par la hausse des ventes de véhicules à propulsion alternative. Les statistiques de l’année passée ont démontré qu'elles ont augmenté de 158% en Suisse mais seulement de 85% dans le canton. La tendance est la même pour les véhicules hybrides (68% en Suisse et 28% dans le Jura) et au gaz (55% en Suisse et 28% dans le Jura). Ces chiffres ont été abordés mardi dans le cadre de la Journée suisse des garagistes où le thème de la vague verte a été longuement abordé.

Pour le garagiste de Glovelier et ex-président de l’Union professionnelle suisse de l’automobile, le fait que le Jura est moins touché par ces hausses s’explique par la topographie du canton. D’après lui, « le territoire est vallonné et nous avons beaucoup de véhicules qui doivent tracter des chevaux ou se rendre dans des endroits plus difficilement accessibles ». Il précise également que ce ne sont pas que des véhicules de loisirs comme dans les grandes villes.

Paul Montavon : « Ce ne sont pas des véhicules de loisir »

Pour Paul Montavon, il y a également d’autres freins qui retiennent les acheteurs. Il explique que beaucoup de personnes pensent principalement à poser des panneaux photovoltaïques sur leurs toits et attendent que ce soit fait avant d’acheter ce type de véhicules. Les clients procèdent donc par étape. /lge

Paul Montavon : « Il y a une grande progression »

La charge d'une voiture électrique tient sur environ 120 km actuellement. La charge d'une voiture électrique tient sur environ 120 km actuellement.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus