Damphreux a finalement dit « oui »

Les citoyens de la commune ajoulote ont accepté jeudi soir de donner deux parcelles à la Fondation ...
Damphreux a finalement dit « oui »

Les citoyens de la commune ajoulote ont accepté jeudi soir de donner deux parcelles à la Fondation A l’Orée des Chênes

Les appartements seront situés à cheval sur les deux communes (Photo : archives). Les appartements seront situés à cheval sur les deux communes (Photo : archives).

Après un premier refus au mois d’octobre, les ayants droit de Damphreux ont accepté le don de deux parcelles à la Fondation A l’Orée des Chênes. Le vote s’est tenu jeudi soir par bulletins secrets lors de l’assemblée communale. Sur les 59 personnes présentes, 30 ont accepté, 28 ont refusé, une personne s’est abstenue.

Ce don avait été rejeté l’automne passé. Les citoyens ont à nouveau été convoqués après que la commune voisine de Lugnez a accepté de donner du terrain à la fondation. Le projet prévoit la construction d’appartements adaptés, à cheval entre les deux communes.


« On peut désormais aller de l’avant »

Bruno Hürlimann, le président de la Fondation A l’Orée des Chênes, nous a affirmé considérer le résultat du vote comme « acquis ». Les deux parcelles liées au projet leur sont officiellement destinées. « Cela nous permet désormais d’aller plus loin », se réjouit Bruno Hürlimann. Les promoteurs vont désormais s’atteler à l’établissement d’un permis de construire et au bouclage du financement. 35'000 francs sont encore nécessaires.

Par ailleurs, l’assemblée communale a validé à l’unanimité le budget 2020 qui présente un bénéfice d’un peu plus de 10'000 francs. /comm-vja-ygo

Bruno Hürlimann : « La demande existe »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus